Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

L'ascension

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Jésus-Christ
Source : Construire Ensemble   
Publié sur Lueur le
Partager
Pour beaucoup de chrétiens, l'ascension est un épisode de la vie de Jésus sur lequel on passe rapidement, entre la résurrection du matin de Pâques et le don de l'Esprit à la Pentecôte. Il est pourtant important pour notre foi, comme pour notre réflexion de bien avoir conscience que le Christ n'est plus parmi nous de la manière dont il a pu l'être après sa résurrection,. L'Esprit a, si l'on peut dire, “ pris le relais ” ; Jésus glorifié siège aujourd'hui à la droite de Dieu.
Jean Calvin (1509-1564) est certainement le réformateur français qui a le plus marqué nos Eglises. Les Eglises baptistes comme les Eglises réformées et la plupart des Eglises évangéliques dans le monde se situent dans la tradition calvinienne. Il est donc légitime que nous nous tournions vers lui pour éclairer, comme il sait le faire en peu de mots, cette question. Le catéchisme de Genève dont est extrait le texte qui suit, était destiné à la formation des chrétiens jeunes ou adultes. Il était lu en chaire, dimanche après dimanche. Sa forme de question – réponse peut nous paraître désuète. Rappelons nous simplement que la vraie compréhension passe au moins autant par l'appropriation des questions que par la réception de la réponse.

Il est monté au ciel

Il y est monté ? Il n'est donc plus sur cette terre ?

Non. Il avait accompli la tâche fixée par le Père : toute son oeuvre du salut pour nous. Il n'avait donc plus aucune raison de demeurer plus longtemps ici-bas.

Que nous apporte son ascension ?

Deux heureuses conséquences.
- Si le Christ est entré au ciel en notre nom – comme il en était descendu en notre faveur – les portes des cieux nous sont désormais ouvertes, à nous aussi. Notre péché ne nous en défend plus l'accès (Romains 6.8-11)
- En outre, il est notre Avocat : il plaide pour nous auprès de notre Père (Genèse 1)

Mais en montant au ciel, le Christ nous a-t-il totalement quittés ? A-t-il, pour autant, cessé d'être à nos côtés ?

Pas du tout, bien au contraire ! Il a promis d'être avec nous jusqu'à la fin du monde.

S'il demeure avec nous, s'agit-il d'une présence corporelle ?

Non plus, Si son corps a été élevé au ciel (Luc 24.51), son Esprit, lui, est répandu partout (Actes 2.33). Il faut bien faire cette distinction.

Explique ce que veut dire : “ Il est assis à la droite du Père ”.

Le Père lui a donné l'empire du ciel et de la terre ; c'est lui qui les gouverne (Matthieu 28.18)

Mais pourquoi est-il dit “ assis ” et “ à sa droite ” ?

C'est une image empruntée aux usages des souverains. Ceux-ci en effet, placent d'ordinaire à leur droite ceux auxquels ils délèguent leurs pouvoirs.
C'est là ce que nous a transmis l'apôtre Paul : “ Christ a été fait le Chef de l'Eglise (Ephésiens 1.22-23). Dieu l'a souverainement élevé et lui a donné un Nom au-dessus de tout nom ” (Philippiens 1.9).

Extrait du catéchisme de Genève

Commentaires (2)

par jesus1531

jésus es bon pour la vie de quelqu'un il es le créateur de tout chose ce trouvant sur la terre

Signaler un commentaire inapproprié
par amevi

Jésus après sa résurrection a soufflé sur les disciples en disant recevez le saint esprit.comment peut on comprendre cela?

Signaler un commentaire inapproprié

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères