Augmente notre foi

Auteur :
Type : Enseignement
Thème : La Foi
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager
Luc 17 : 5-6 : Les apôtres dirent au Seigneur : Augmente-nous la foi (donnes-nous plus de foi). Le Seigneur répondit : Si vous aviez de la foi comme une graine de moutarde, vous diriez à ce mûrier : « Déracine-toi et plante-toi dans la mer », et il vous obéirait.

Ce texte est divisé en deux parties :
1. une requête de la part des disciples
2. la réponse de Jésus

1. une requête de la part des disciples

Avant de méditer la réponse de Jésus réfléchissons à la requête des disciples:

Pourquoi cette requête?

Cette demande des disciples nous étonne un peu dans le contexte ou elle se situe. Jésus et ses disciples montent vers Jérusalem. C'est la dernière montée de Jésus à Jérusalem. Il va y célébrer la dernière Pâque avec ses disciples avant d'être arrêté, condamné et crucifié. Et du chapitre 13 (v.22) donc les 4 chapitre qui précèdent cette anecdote et jusqu'au chapitre 22 (v1) les 5 chapitre qui suivent, nous nous trouvons dans un contexte d'enseignement. Enseignement tantôt en paraboles, tantôt en clair. Un peu comme si Jésus voulait laisser à ses disciples un testament spirituel avant de mourir.

Donc cette intervention des disciples dans un tel contexte surprend. Elle est inattendue. Qu'on-t-il voulu exprimer? Quelle était leur motivation ou leur intention en posant cette requête? Peut-être ont-ils voulu se manifester en s'interposant dans les enseignements de Jésus par une intervention hors de propos? Intervention maladroite comme celle de Pierre sur la montagne de la Transfiguration: Il est bon que nous soyons là; dressons trois tentes etc. Ou alors sont-ils tellement ébranlés par les différents enseignements de Jésus qu'ils réalisent leur petitesse spirituelle et ressentent au dedans d'eux mêmes un manque, une incapacité à se mettre en conformité avec les paroles de Jésus et que, du coup, ils expriment le besoin que Jésus augmente leur foi. J'aime à croire que c'est plutôt cela qui les pousse à cette demande.

Cette requête est-elle justifiée?

Si on retient que la motivation est respectable, cette demande des disciples à Jésus est-elle juste? Est-ce juste de demander une telle chose?

D'ou nous vient la foi? Un être humain peut-il fabriquer la foi et en disposer à sa volonté? La réponse est non! La foi nous vient de Dieu seul, de sa Parole (Ro10:17) et du St Esprit dont elle est un des fruits.(Ga5:22) et un des dons (1Co12:9)

Rom. 12:3 Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
Il y a donc différentes mesures de foi. Certaines plus grandes que les autres. Du coup la requête paraît justifiée: d'une part elle est adressée à Jésus, à la bonne personne (il y a comme une reconnaissance de sa divinité), et d'autre part le fait est qu'il existe différentes mesures de foi départies, par Dieu à chacun, justifie qu' il n'est pas inconcevable de lui demander de posséder une plus grande mesure de foi.

2/ la réponse de Jésus

Ceci étant posé arrêtons-nous maintenant sur la réponse de Jésus: Si vous aviez de la foi comme une graine de moutarde, vous diriez à ce mûrier :Déracine-toi et plante-toi dans la mer et il vous obéirait.

Une petite graine = une petite foi = miracle ?

Jésus a accompli de tels miracles: le figuier desséché, il a marché sur les eaux, commandé à la tempête de se calmer, maudit un figuier qui s'est immédiatement desséché, multiplié des pains et des poissons etc.

Une graine de moutarde est, semble-t-il, parmi les plus petites graines que l'on puisse semer dans un potager. Jésus veut-il dire qu'une foi de la taille de cette petite graine est suffisante pour accomplir de tels miracles? Ou, formulé autrement, devons-nous nous satisfaire d'une toute petite mesure de foi?

Matt. 17:20 vous avez peu de foi, leur dit-il. Amen, je vous le dis, en effet, si vous aviez de la foi comme une graine de moutarde, vous diriez à cette montagne : « Déplace-toi d'ici à là », et elle se déplacera; rien ne vous sera impossible.

Dans ce passage de Matthieu Jésus reprend la même comparaison: une graine de moutarde (une petite graine) et cette fois il ne s'agit plus qu'un arbre se déracine et aille se planter dans la mer, mais qu'une montagne se déplace d'un endroit à un autre sur la simple foi d'une personne. Et Jésus est très clair: si çà ne se fait pas, c'est que nous avons trop peu de foi. Donc, interpréter la parole de Luc 17:6 comme une justification à se contenter d'une faible mesure de foi est une interprétation simpliste et erronée.

Un potentiel dans une graine

Comment comprendre cette réponse de Jésus, alors. Les mots semblent se contredire, aller dans un sens opposé les uns aux autres. En fait il nous faut prendre une graine (un grain) et réfléchir. Quelle est sa finalité: d'être mangé? Oui, peut-être. Est-ce sa seule raison d'exister? Non, bien sûr. Une graine est aussi faite pour être plantée, car alors elle va produire d'autres graines.
En fait Jésus attire notre attention sur le fait qu'une graine, quelqu'elle soit, possède en elle un potentiel qui lui est propre. Si vous semez un grain de blé vous allez récolter une plante qui va produire une épi, qui lui même va produire des grains. Le potentiel ne s'arrête pas là, car si vous écrasez ces grains de blé vous obtenez de la farine, qui servira à l'élaboration du pain; celui-ci permettra de nourrir des personnes. Si vous semez un gland, vous allez récolter un chêne, cet arbre magnifique, orgueil de nos forêts, qui résiste aux tempêtes les plus grandes.

Si vous semez VOTRE foi vous allez récolter DANS VOS VIES une moisson de foi.

Cette moisson produira le miracle: vous pourrez marcher sur les eaux, commander à la montagne de se déplacer et elle le fera, prier pour les malades et ils seront guéris etc.

Une graine de moutarde est parmi les plus petites graines. Pourtant son potentiel est énorme. Pour le comprendre il nous faut nous référer à d'autres textes de la bible:

Luc13:18-19 Il dit encore: A quoi le royaume de Dieu est-il semblable, et à quoi le comparerai-je? Il est semblable à un grain de moutarde qu'un homme a pris et jeté dans son jardin; il pousse, devient un arbre, et les oiseaux du ciel habitent dans ses branches.
Matt 13:31- 32 Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un grain de moutarde qu'un homme a pris et semé dans son champ. C'est la plus petite de toutes les semences; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.

Autant de paroles de Jésus qui compare le royaume des cieux à une graine de moutarde. On apprend qu'ayant poussé cette graine devient un arbre plus grand que tous les arbres du jardin et que les oiseaux du ciel viennent se reposer dans ses branches. La graine de moutarde possède donc bien un potentiel extraordinaire.
De plus Jésus utilise la comparaison de la graine et de l'arbre en devenir pour parler, cette fois, du royaume de Dieu. Or la foi ne prend-elle pas naissance dans ce royaume, dans le coeur de Dieu?
Du coup la réponse de Jésus commence à se faire plus compréhensible pour nous.

Semer notre foi

Au départ nous avons peut-être une petite mesure de foi, toute petite. Et cette mesure nous pouvons l'exercer ou ne pas l'exercer. Si nous ne l'exerçons pas, alors il ne faudra pas nous attendre à des choses extraordinaires. Elle sera comme le talent de la parabole de Matt 25:15 à 28
Un talent est une aptitude que nous possédons qui nous est donnée afin que nous la mettions au service de notre famille ou de la collectivité. Ce talent, en l'occurrence peut être cette mesure de foi que Dieu nous donné. Si nous ne le faisons pas fructifier, il reste sec, comme dans cette parabole et ne procure pas de joie au maître qui a confié ce talent. Mais si nous l'exerçons dans le mesure ou nous l'avons reçu (au-delà de cette mesure se serait de la présomption), alors notre foi produira des fruits.
Et Dieu pourra nous confier une nouvelle mesure de foi, plus grande que la première.
La foi est donc dynamique. Et ses effets vont grandissant.
Quand les disciples interpellent Jésus afin que celui-ci fasse grandir leur foi la requête est juste mais mal formulée.

Mal formulée car il n'est pas convenable de demander à Dieu une plus grande foi
si nous n'exerçons pas la petite mesure qu'il nous a donné.

Et mal formulée car, la foi venant de Dieu, ce n'est pas sur la mesure de foi que nous devons nous centrer mais sur celui qui en est la source c'est à dire Jésus.

Jésus qui suscite la foi (la petite graine de moutarde) et la mène à la perfection (l'arbre dans les branches duquel les oiseaux du ciel viennent se reposer)

La Pentecôte

Il est intéressant d'observer qu'après la Pentecôte, les apôtres sont transformés et leur foi semble bien différente de ce qu'elle était alors qu'ils suivaient Jésus.

C'est une des raisons de cette parole que leur laisse Jésus:

Jn 16:7 Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.

Que se passe-t-il à la Pentecôte?
Jésus est remonté vers le père depuis plusieurs jours et nous là face à l'accomplissement de cette promesse de Jn16:7
Le St Esprit vient se poser sur chaque disciple dans la chambre ou tous sont réunis, en prière, attendant ce que Dieu a promis.
Le St Esprit vient sous la forme d'une langue de feu au dessus de chaque croyant et établit sa demeure en eux.
Nous constatons qu'un changement important se produit alors en chacun d'eux.
Pierre se met à annoncer l'évangile avec hardiesse alors que, quelques temps auparavant, il avait renié le Christ par crainte.
Tous se sentent investis de la mission d'aller porter la Bonne Nouvelle de l'Evangile. Ils prennent conscience de la responsabilité qui est la leur; ils se lèvent et se mettent en marche.
Fini l'attente dans la chambre haute; en route! Ils ne se posent plus la question de savoir si leur foi doit grandir. Ils se lèvent, la présence du ST Esprit est en eux et des miracles et des prodiges accompagnent la parole de Dieu qu'ils transmettent.
Quel transformation!!!

Vies nouvelles; nouvelles créatures
Cela nous amène à deux réflexions:
1/ est-ce que croire et avoir la foi c'est la même chose.
2/ La présence du ST Esprit dans le coeur du croyant.

Croire et avoir la foi

On entend souvent des personnes dire: "moi, je crois en Dieu"
Pourtant leur vie n'est pas toujours, loin sans faut, conforme aux principes divins et, lorsqu'on parle avec ses personnes, on s'aperçoit qu'elles connaissent bien mal, très superficiellement ou religieusement, voir confusément (dans le sens littéral = avec confusion) ce Dieu auquel elles affirment croire.
Peut-on prétendre que ces personnes ont la foi? Non.
De même l'apôtre Jacques dit: chap.2:19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent.
Peut-on prétendre que les démons ont la foi? Sûrement pas.

Les hommes et les femmes qui étaient assemblés dans la chambre haute étaient des hommes et des femmes qui croyaient en Jésus Christ et en Dieu. Mais quand le St Esprit survient sur eux ces croyants deviennent des hommes et des femmes de FOI.

Ce n'est pas la même chose.
Elie Yapoudjian, dans son livre "Marchons par l'Esprit" , et se référant au verset de 1Th5:23 (corps, âme et esprit) explique cela par le fait que la croyance est du domaine de l'intelligence, voir de l'affectif, alors que la foi est spirituelle.
Elle se situe au niveau de l'esprit, au niveau du coeur.
C'est ce qui explique qu'il est , par l'intelligence, difficile d'apporter une définition satisfaisante de la foi:

Larousse du latin fides, de fidere "se fier"
1/ croyance en la vérité d'une religion, en son dieu, en ses dogmes.
2/ confiance en quelqu'un ou quelque chose
et que, inversement, le verset 11 de Hé1 peut satisfaire pleinement le chrétien, mais reste obscur pour celui qui ne l'est pas.

La foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas. De même:

1Co2:12 à 15 Or nous, nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. Mais l'homme naturel (animal) ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne.

Voilà donc bien deux choses différentes: Croire et Avoir la Foi. Il y a le naturel; il y a le spirituel.
Croire est une expérience qui se situe dans le naturel. Avoir la foi est une expérience qui se situe dans le spirituel.

Présence du St Esprit en nous

Le deuxième réflexion concerne la présence du St Esprit en nous.

Que doit-on dire? Dieu est en nous? Ou nous sommes en Dieu?
Si Dieu vit en nous, s'il établit sa demeure en nous est-il 100% en nous ou 80% ou encore 50% ou bien 25% ?
En fait il nous faut voir les choses sous un angle différent.
Dieu ne fait pas les choses à moitié, il n'est pas le Dieu du 25% , il est le Dieu du 100% !
Personnellement je suis de ceux qui pense qu'il est même le Dieu du 200%.

Dans les lieux célestes tout est 100%. C'est à dire que la perfection est atteinte. Dans les lieux célestes nous sommes en Christ et nous y sommes parfaitement. C'est l'oeuvre de Jésus; et en ce sens elle est parfaite.

Mais sur terre c'est Christ qui en nous et nous, nous sommes bel et bien là, présents, avec notre caractère (parfois notre mauvais caractère) notre tempérament, nos sensibilités, nos conceptions de la vie, nos compréhensions, notre intelligence, nos sentiments, nos émotions etc.

L'oeuvre de Dieu n'est pas limitée, car Dieu ne connaît pas de limites, si nous raisonnons de manière théorique; cependant elle est tout de même limitée à cause de nos propres limites, en tout cas à cause de celles que nous lui mettons.
C'est pour cela que Paul dit qu'il nous faut parvenir à la stature de Christ, c'est à dire le laisser grandir en nous.
Mais s'il grandit en nous, cela ne peut se faire que si nous acceptons de diminuer nous mêmes:

Jn 3:30 Il faut qu'il croisse, et que je diminue. Disait Jean Baptiste
Jésus formulait cette vérité d'une autre manière: Luc9:23 Puis il dit à tous: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive.

Au vu de ces paroles nous réalisons que ce que nous avons le plus besoin n'est pas tant une plus grande meure de foi, mais plutôt une plus grande mesure de Dieu.

Conclusion

Je voudrais conclure en rappelant les 3 points suivants et en vous invitant à prier pour ces 3 domaines de nos vies ou nous devons implorez l'assistance du St Esprit afin qu'il nous aide à croître:

1/ semer

Quelque soit la mesure de foi que vous avez reçu: semez la.
Ce ne sera pas toujours facile et même, j'affirme que ce ne sera jamais facile.
Nos expériences dans la foi peuvent nous y aider, néanmoins, à chaque fois que la foi doit s'exercer, à chaque fois elle sera éprouvée: Jc1:3 parle de l'épreuve de votre foi ..
Ainsi, même si nous avons expérimenté des victoires dans la foi; lorsque nous devons l'exercer dans de nouvelles circonstances de vie, la difficulté est là, à nouveau. C'est ainsi afin que nous placions toujours notre confiance en Dieu et pas en nos propres expériences (même si celles-ci peuvent nous aider)
Hé 11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

2/ Une plus grande mesure de Dieu

Prier pour que le St Esprit nous aide à libérer en nous cette présence de Dieu. Présence aimante, puissante, qui produit le miracle.
Ga 2:20 J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.
Que par la foi, ce verset devienne une réalité dans nos vies.

3/ Détruire mes limites


Prier que le St Esprit nous aide à enlever tout ce qui limite l'action de Dieu dans nos vies:
Orgueil, Crainte, Peur, Incrédulité, Amour propre, Insécurité (= sécurité mal placée), Négligence
Paresse, Indifférence Etc.

Enfin je terminerais avec ce verset: 1Jn 5:4 ...que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi.

Commentaires (1)

par LilyB

J'ai bien aimé lire ce texte qui m'a montré une nouvelle perspective de la foi. Justement, je me questionnais à savoir si nous pouvions augmenter notre foi et ce texte est tombé au bon moment.

Signaler un commentaire inapproprié

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères