Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Désespérance et facteurs contributifs

Auteur :
Type : Dossier
Thème : Santé & Psychologie
Source : Aimer & Servir   
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. Désespérance et facteurs contributifs
  2. Comment naît l'espérance humaine ?
  3. Facteur de désespérance : négligences, abus, échecs
  4. Facteur de désespérance : tristesse, confusion
  5. Facteur de désespérance : culpabilité, mensonge
  6. La clé contre la déséspérance
"L'esprit de l'homme le soutient dans la maladie. Mais l'esprit abattu, qui le relèvera ?" (Proverbes 18 : 14)

La désespérance ne peut se définir qu'à partir de l'espérance. L'espérance attend une satisfaction future, elle est accompagnée déjà d'une sensation de plaisir. L'espérance est une attitude de confiance dans l'avenir, qui porte à attendre sereinement la satisfaction de ses besoins. L'espérance ne peut naître que lorsque il y a reconnaissance d'un besoin et possibilité d'entrevoir une source de satisfaction de ce besoin. Les gens insensibles, coupés de leurs besoins, ainsi que les personnes habituées à ne jamais rien obtenir, ne peuvent donc espérer.

L'espérance est l'état normal de la vie. L'individu n'est pas indépendant, autonome mais il est dépendant de l'environnement et des autres personnes. Il y a tout un ensemble d'échanges qui doivent s'opérer, tant au niveau physique (air, eau, nourriture...), que psychique (relations avec autrui) et spirituel (relation avec Dieu). L'espérance est un puissant moteur de la vie, une puissante source de motivation. La nature biologique doit constamment évoluer dans un processus d'échanges, de croissance, de maturation sinon elle dépérit et meurt. L'état naturel de l'être vivant est d'avoir constamment de nouveaux besoins et d'espérer trouver satisfaction à ces besoins.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères