Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

L'identité de Dieu (Esaïe 57.15)

Auteur :
Type : Enseignement
Thème : Dieu
Source : Construire Ensemble   
Publié sur Lueur le
Partager
Car ainsi parle celui qui est haut et élevé, dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: Je demeure dans les lieux élevés et dans la sainteté, mais aussi avec celui qui est contrit, et celui qui est bas dans son esprit, afin de ranimer les esprits humiliés, afin de redonner vie aux coeurs opprimés. (Esaïe 57.15)

Tout le message de la Bible est résumé dans ce magnifique verset. Il parle de Dieu, ce qu'il est et ce qu'il accomplit pour les humains.

L'identité de Dieu

Il est haut et élevé: le "Très-Haut", "plus haut que tout", qui "demeure dans les lieux élevés". Dieu "prend de l'altitude" par rapport à nos problèmes, il est "au-dessus de la mêlée", il relativise. Heureusement pour nous, qui parfois nous disputons pour des broutilles, ou nous soucions de futilités !
Il est éternel: "la grandeur éternelle de ces espaces infinis m'effraie", s'écriait Blaise Pascal, émerveillé par l'infinitude de Dieu. Le Seigneur est éternel dans l'espace (étendue du ciel et de ses galaxies) et dans le temps (mois et années défilant à une allure vertigineuse).
Il est saint: c'est à dire immaculé, sans péché, mais aussi "mis à part", hors du mal. Si Dieu n'était pas parfait, il ne serait qu'un humain, faillible et décevant. Grâce à sa sainteté, son amour et sa justice sont parfaits.
Il est proche et personnel, puisqu'il demeure "aussi avec celui qui est contrit", l'humble conscient de sa petitesse, de sa faiblesse et de son péché. David l'avait compris, après son péché avec Bath-Chéba.
"Celui qui est bas dans son esprit" fait penser au ‘slogan' de Jean-Baptiste: Il faut qu'il croisse, et que je diminue (Jean 3.30).

Son action pour nous

La description de Dieu est suivie d'un mot: "afin", "pour". La suite de ce verset est donc la conséquence, le but du Seigneur pour nous:

  • Le « bouche-à-bouche » de Dieu (ranimer les esprits humiliés).
  • Le « massage cardiaque » de Dieu (redonner vie aux coeurs opprimés).

Mon épouse et moi avons vécu une telle expérience avec l'un de nos enfants (âgé alors de trois ans), tombé dans une piscine puis ayant coulé: bouche-à-bouche, massage cardiaque... pendant quelques secondes qui paraissaient des heures. Quand le Samu est arrivé, il était déjà sauvé grâce aux gestes de survie pratiqués par un ami.

La vision des ossements desséchés à qui Dieu redonne vie est très parlante (Ezéchiel 37.1-14). Le Seigneur désire accomplir la même chose pour nous: nous redonner de la vitalité, du tonus, si nous nous humilions et sommes disponibles.

Les versets 18-19 de notre texte (Esaïe 57.18-19) précisent ce que Dieu va accomplir :

  • Je le guérirai le mot hébreu ‘rapha' implique la restauration, deux fois dans ces versets.
  • Je le guiderai même mot employé ailleurs pour exprimer la direction de Dieu pour son peuple dans le désert.
  • Je le consolerai le Saint-Esprit est appelé le consolateur (Jean 16) signifiant "celui qui est appelé à côté de", le guide, le conducteur, l'accompagnateur.
  • Je mettrai la louange sur leurs lèvres, une autre traduction parle d'exclamations de joie.
  • Paix, paix à celui qui est loin et à celui qui est près, dit l'Éternel (Ephésiens 2.17) en rapport avec la venue de Jésus-Christ; car par lui (Jésus) nous avons les uns les autres accès auprès du Père dans un même Esprit (Ephésiens 2.18).

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères