Mara ou Sarepta

Auteur :
Type : Enseignement
Thème : Divers
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager
Exode 15 : Moïse fit partir Israël de la mer des Joncs ; ils prirent la direction du désert de Shour ; ils firent trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent pas d'eau.
Ils arrivèrent à MARA ; mais ils ne purent pas boire l'eau de Mara, parce qu'elle était amère. C'est pourquoi on l'a appelée du nom de Mara (« Amère »).
Le peuple se mit à maugréer contre Moïse, en disant : Qu'allons–nous boire ?
Il cria vers le SEIGNEUR. Le SEIGNEUR lui indiqua un certain bois, qu'il jeta dans l'eau : l'eau devint douce. C'est là qu'il donna au peuple des prescriptions et des règles ; c'est là aussi qu'il le mit à l'épreuve.

1 Rois 17

1 à 7 : Le prophète Elie vient d'annoncer une famine sur le pays. Selon la parole du Seigneur il passe quelques temps près du torrent de Kerith, jusqu'à ce que lui aussi tarisse. Alors l'Eternel lui dit :


Va à SAREPTA qui appartient à Sidon et restes–y. Là–bas, j'ai ordonné à une veuve de pourvoir à tous tes besoins.
Il s'en alla à Sarepta. Comme il arrivait à l'entrée de la ville, il y avait là une veuve qui ramassait du bois. Il l'appela et lui dit : Va me chercher un peu d'eau dans un récipient, je te prie, pour que je boive.
Elle alla en chercher. Il l'appela de nouveau et lui dit : Va me chercher, je te prie, un morceau de pain dans ta main.
Elle répondit : Par la vie du SEIGNEUR, ton Dieu, je n'ai rien de cuit, je n'ai qu'une poignée de farine dans un pot et un peu d'huile dans une cruche. Je ramasse deux morceaux de bois, puis je vais rentrer préparer cela pour moi et pour mon fils ; nous mangerons, après quoi nous mourrons.
Elie lui dit : N'aie pas peur, rentre, fais comme tu l'as dit. Seulement, prépare–moi d'abord avec cela une petite galette et tu me l'apporteras ; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils.
Car ainsi parle le SEIGNEUR, le Dieu d'Israël : Le pot de farine ne s'épuisera pas, et la cruche d'huile ne se videra pas, jusqu'au jour où le SEIGNEUR enverra la pluie sur la terre.
Elle alla faire selon la parole d'Elie et pendant des jours elle eut de quoi manger, elle et sa maison, ainsi que lui.
Le pot de farine ne s'épuisa pas, et la cruche d'huile ne se vida pas, selon la parole que le SEIGNEUR avait dite par l'intermédiaire d'Elie.

CONNAITRE DIEU

Il y a plusieurs catégories de personnes :

  • celles qui ne croient pas en Dieu, c'est un choix .
  • celles qui ont entendu parler de Dieu, y croient vaguement , mais ne le connaissent pas plus que ça
  • celles qui croient en Dieu et le connaissent c'est-à-dire qu'elles vivent une relation personnelle et vivante avec lui.

Dans quelle catégorie êtes-vous ? Ce qui suit vous concerne de toute façon !

Les deux récits nous montrent 2 catégories de personnes:
- D'une part le peuple d'Israël sensé connaître Dieu, ils viennent de le voir agir par toutes sortes de miracles pour sortir de 400 ans d'esclavage.
- D'autre part une femme qui a entendu parler du Dieu d'Israël mais qui ne le connaît pas plus que ça.

D'un côté, le peuple d'Israël sort d'un pays où malgré leurs conditions d'esclaves ils ne manquaient de rien. Ils commencent à marcher dans le désert pendant 3 jours, les femmes les enfants, les vieux, les animaux… 3 jours sans eau… Et quand ils arrivent enfin à une source, les eaux sont amères, imbuvables.
De l'autre, cette femme veuve, étrangère sans ressource, avec un fils à charge, et qui n'a plus rien à manger. Elle n'a probablement pas de famille pour l'aider…elle prépare en tous cas son dernier repas.

Des situations difficiles comme nous pouvons en rencontrer dans nos vies que nous soyons ou non croyants.
Je n'ai plus de ressources, physiques matérielles ou morales…je ne comprends pas la situation, je ne peux rien faire par moi-même, j'ai épuisé toutes les solutions éventuelles…
Comment s'en sortir ?

J'AI ORDONNE A UNE FEMME DE TE NOURRIR

Arrêtons-nous un peu sur le cas de cette femme: "La veuve de Sarepta" comme on l'appelle dans la Bible.
Le prophète Elie a annoncé qu'il n'y aurait pas de pluie sur le pays pendant plusieurs années.
Dieu lui dit de se rendre à l'Est, près d'un torrent qui se jette dans le Jourdain. Puis la pluie ayant cessé, le torrent devient sec. Alors Dieu lui dit de se rendre à Sarepta, une ville tout au Nord d'Israël sur le territoire de Sidon.
J'ai ordonné à une femme de te nourrir" de pourvoir à tous tes besoins !...

Cette femme est veuve, elle n'a plus aucune ressource... elle ramasse du bois pour faire cuire son dernier pain, après quoi elle pense mourir de faim avec son fils !!
QUEL AVENIR !

Je relis le texte :
Elie arrive à SAREPTA, il voit cette femme et lui demande : "Va me chercher je te prie un peu d'eau dans un récipient pour que je boive."
Elle obtempère, il ne manque pas d'eau apparemment dans la région.
Elie boit son eau, et demande : " Va me chercher je te prie un morceau de pain dans ta main pour que je mange "
La femme le regarde :" Ah oui ! C'est toi le prophète. Un ange m'a prévenu que tu allais venir et que je devais te nourrir. Pas de problème ! Je vais te chercher ça!"

Ah!... Pardon! Je me suis trompée; Il n'est pas écrit ça!
Elle lui a répondu qu'il ne lui restait plus qu'un peu de farine, juste ce qu'il faut pour la nourrir aujourd'hui elle et son fils. Après quoi, ils mourraient de faim. Apparemment, elle n'est pas au courant !
Pourtant Dieu a dit à Elie qu'il avait ordonné à une femme de le nourrir ?
Elie s'est-il trompé de femme ?
Non! Dieu connaît tout de nous. Il connaissait même cette femme étrangère et il l'a préparée à son insu même, parce qu'il avait en vue pour elle une bénédiction.
Il savait que ce n'était pas une femme révoltée contre sa condition et contre tous.

Combien aujourd'hui se plaignent de leurs conditions en accusant les autres et en exigeant des autres.

On le voit dans certains conflits sociaux (sans vouloir faire de politique )où l'on s'aperçoit que les gens cherchent leur propre intérêt au détriment de ceux des autres

Non cette femme n'avait aucune révolte en elle, ni revendications :
"Je n'ai plus qu'un peu de farine et juste un peu d'huile dans le pot. Je ramasse un peu de bois pour faire cuire un pain, après quoi, mon fils et moi nous attendrons la mort."
Elle était même résignée.
Jésus parle d'elle : Luc 4:26 "Il y avait beaucoup de veuves en Israël ... Or, Elie n'a été envoyé vers aucune d'entre elles, mais vers une veuve qui vivait à Sarepta, dans le pays de Sidon."

Dieu s'est intéressé à elle et il a déposé dans son cœur disposé sa pensée, sa volonté. C'est comme ça que je comprends la parole de Philippiens 2:13

Car c'est Dieu lui–même qui agit en vous, pour produire à la fois le vouloir et le faire conformément à son projet plein d'amour.
Faites tout sans vous plaindre et sans discuter

Quelquefois notre cœur est tellement encombré de questions, de raisonnements, de révoltes, de revendications et autres, que Dieu n'a plus de place pour y déposer sa pensée. Et Il ne peut accomplir le projet d'amour qu'il a pour nous par ce qu'il a besoin de notre disponibilité, et de notre participation.

C'est vrai vous me direz, cette femme n'avait plus grand-chose à perdre.
Peut-être… mais elle aurait pu passer à côté de la bénédiction de Dieu. Elle aurait pu dire :"Je ne te connais pas, tu es un étranger, désolée, je n'ai rien à te donner."
Elle a pris le risque de croire !

Petite pointe d'humour : "Je prépare le pain pour mon fils et moi, après nous mourrons."
"Fais comme tu as dit répond Elie, mais avant prépare moi un pain, et ensuite prépares-en un pour toi et ton fils."
Fais comme tu as dit ! Il est gonflé ! Je vais mourir avant dans ce cas !

Je me souviens d'un témoignage, il y quelques années. Une jeune femme chrétienne n'avait pratiquement plus d'argent, elle ne savait pas comment elle allait tenir jusqu'à la fin du mois. Et Dieu lui a demandé de donner ses dernières pièces à une personne dans le besoin. Rentrée chez elle, il ne sui restait plus que quelques carottes à manger. Et la quantité de carottes n'a pas baissée jusqu'à ce qu'elle retrouve un peu de finances.

Personnellement, nous avons accueilli dans notre foyer plusieurs personnes en difficultés que nous avons hébergées, nourries , pendant plusieurs mois, alors que mon mari était au chômage et que nous avions 3 enfants. Et Dieu a toujours pourvu à nos besoins.

Donc notre veuve obéit et…
ET LA PROMESSE SUIT, et elle la saisit au vol.
"Le pot de farine ne s'épuisera pas et la cruche d'huile ne se videra pas jusqu'au jour où l'Eternel enverra la pluie sur la surface du sol."
Et c'est ce qui est arrivé, mais il a fallu faire le pas de foi !
Ca ne veut pas dire qu'elle a vécu dans l'abondance, mais elle a eu de quoi manger et tenir jusqu'à la fin avec son fils et … Elie qui finalement a squatté chez elle!
Dieu lui avait dit : j'ai ordonné à une veuve de te nourrir…(ou de pourvoir à tous tes besoins)

LA FOI EPROUVEE

c'est là aussi qu'il le mit à l'épreuve (verset 25)

L'AUTRE RECIT nous parle du peuple d'Israël qui lui a soif et se trouve devant une source dont les eaux sont mauvaises imbuvables.

Ils donnèrent comme nom à la source MARA, c'est-à-dire amère.
Israël connaissait Dieu pour l'avoir vu agir. Et ils râlent, murmurent déjà dès la première difficulté au lieu de s'en remettre tout de suite à Lui.
C'est pourtant Dieu qui les conduit! Il l'a promis ! Alors pourquoi tout ne se passe pas bien ! ET DIEU CONNAIT AUSSI LEUR SITUATION;
Heureusement dans sa grande bonté, Dieu va répondre à la prière de Moïse et assainir les eaux.
(On voit que le peuple met la responsabilité sur Moïse au lieu de se tourner vers Dieu.)
Combien de fois nous aussi nous passons par des difficultés, des épreuves, et pour certains la vie à ce moment est amère, triste, difficile, insupportable…
La différence avec notre veuve de Sarepta, et le peuple d'Israël, c'est que pour eux, c'est une épreuve. La Bible dit : C'est là que Dieu mit le peuple à l'épreuve.
Dieu voulait voir si le peuple lui faisait totalement confiance, ce qui n'apparaît pas probant dans la situation présente : ils murmurent !
Alors il répond à leur besoin (c'était un entraînement) et ensuite il leur donne des conditions, des règles de jeu. (Lire le verset 26)
Et j'aime à penser que les épreuves sont plutôt des défis à relever que des situations à subir. Comme une épreuve sportive. Est-ce que je vais y arriver….?

Après cette expérience Dieu les emmène à Elim où il y avait 12 sources d'eau!
Ils arrivèrent à Elim, où il y avait douze sources et soixante–dix palmiers. Ils campèrent là, près de l'eau. (verset 27)

Notez bien que de toutes façons ils seraient passés par Elim et que ça n'était pas la peine de murmurer, mais simplement de faire confiance à leur Dieu.!

UN PROJET D'AMOUR

Vous est-il jamais arrivé de vivre des situations difficiles, de rager, râler… et puis de voir que finalement il suffisait d'attendre en silence ?
Lamentations 3:26 "Il est bon d'attendre en silence Le secours de l'Eternel"
Pas facile!
Que nous soyons dans une situation désespérée où il semble ne pas y avoir d'issue comme pour la veuve de Sarepta,
Ou que nous soyons comme le peuple d'Israël devant une épreuve à passer, un cap à franchir,
DIEU CONNAIT VOTRE SITUATION ! Il a déjà prévu le moyen de vous en sortir!
Pour la veuve de Sarepta, comme pour le peuple d'Israël, il avait prévu une grande bénédiction. D'un côté la farine et l'huile sans arrêt, de l'autre 12 sources d'eaux.
QUE NOUS SOYONS A MARA OU A SAREPTA , DIEU A PREVU UN APRES!
Il ne tient qu'à nous bien souvent que la bénédiction vienne.
Selon la situation où vous vous trouvez, il vous faut

  • de la patience
  • de la confiance
  • le désir, la volonté de relever le défi
  • arrêter de murmurer et de rejeter la faute sur les autres
  • d'obéir
  • d'arrêter de poser des questions, de raisonner

Bien souvent nous empêchons Dieu d'accomplir le projet d'amour qu'il a pour nous.

Jérémie 29:11 "Car moi je connais les projets que j'ai conçus en votre faveur, déclare l'Eternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d'espérance."

Peut-être que vous êtes dans une situation difficile, peut-être que vous voulez vous tourner vers ce Dieu qui veut votre bien, le connaître mieux.
Dieu vous connaît personnellement et Il a un projet d'amour pour vous précisément,
Il a besoin de vous pour l'accomplir, il veut votre collaboration.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères