J'ai perdu 3 enfants

Auteur :
Type : Témoignage
Thème : Avortement
Source : Aimer & Servir   
Publié sur Lueur le
Partager
L'Eternel a donné et l'Eternel a ôté ; que le nom de l'Eternel soit béni (Jb 1.21)

J'étais enceinte de cinq mois et demi (de grossesse), lorsque j'ai fait une fausse couche tardive. Alors que tout allait bien, j'ai dû accoucher d'un foetus et celui-ci n'était pas viable. C'était une fille que nous avions appelée Stéphanie.

Ainsi, il m'a fallu accepter que Dieu nous avait confié, à mon mari et à moi, une enfant et qu'Il l'avait reprise alors qu'elle était dans son développement au stade foetal. Pour arriver à accepter cela, il y a eu un grand combat en moi et beaucoup de questions sans réponses.

Mais après quelques jours où j'ai cru perdre la raison, j'ai capitulé et me suis retrouvée à genoux, priant le Seigneur et Lui disant que j'acceptais, qu'Il était souverain, qu'Il donnait la vie et qu'Il décidait du moment de la fin.

Lorsque notre deuxième enfant fut née, nous avons réellement expérimenté la grâce de Dieu qui donne la vie, parce que, lors de l'accouchement, après un travail difficile, le gynécologue décida juste à temps de pratiquer une césarienne. Et lorsqu'il incisa la paroi abdominale, il eut la surprise de voir émerger la tête de l'enfant : en effet, il y avait eu rupture utérine. Quelques minutes plus tard, l'enfant n'aurait pas survécu. Ainsi, nous nous sommes souvenus du verset 21 de Job 1 : « L'Eternel a donné... que le nom de l'Eternel soit béni ».

Mais à présent, avec la mort de notre troisième enfant, il nous fallait dire comme Job : « L'Eternel a donné, et l'Eternel a ôté... » Pouvais-je rajouter : « Que le nom de l'Eternel soit béni » ? Par la grâce de Dieu, j'ai pu le dire sincèrement et accepter avec un coeur plein de louanges.

Et la paix de Dieu remplit mon coeur. Même si c'était douloureux, j'ai dû faire le deuil de cet enfant, mais mon coeur est resté paisible et joyeux. Le Seigneur m'a restaurée, m'a gardée saine d'esprit. Il m'a permis de réaliser concrètement dans ma vie qu'Il est souverain. Et je veux continuer à marcher dans Ses voies.

Commentaires (1)

par Brigitte D.

Amen

Signaler un commentaire inapproprié

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères