Pourquoi tant de souffrances ?

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : La souffrance
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Quand je regarde autour de moi, je ne vois que larmes, cris, peines, injustices, maladies, et souffrances et des déchirements.
Et je me dis : Que dire à ceux qui traversent des vallées sombres et difficiles ?
Je sais que souvent c'est le péché (mon péché), qui est la cause de tout désordre.
Je n'accuse pas mon prochain, car je suis née dans le péché et les mêmes germes du mal sont bien présent dans mon coeur.

SEIGNEUR il a fallu que tu viennes pour moi pour donner ta vie sur la croix de GOLGOTHA.
Fallait-il que tu m'aimes pour accepter une telle souffrance, une telle honte, une telle offense et douleur !!
SEIGNEUR Ta souffrance volontaire me touche au plus profond de mon coeur !!
Tous t'ont laissé tombé même ceux-là qui étaient avec toi, et malgré tout tu les as aimés ceux qui t'ont fait tant de mal.
Et je ne suis pas meilleur et pourtant tu m'aime.
Comme il est dur de voir ceux qu'on aime rejeter l'amour qu'on veut donner ?

Tu as dit : Père pardonne-leurs (Lc 3.24). Ces mots résonnèrent sur le mont GOLGOTHA et dans mon coeur j'entends l'écho de tes paroles d'amour.

Pour qu'ils soient pardonnés, et moi avec eux, tu devais souffrir pour payer à DIEU le prix du rachat.
Jésus mon Sauveur, pardonne-moi car j'ai beaucoup trop peu à l'esprit ce que tu as enduré pour-moi.
Combien mon péché t'a-t-il coûté.
Garde-moi de ne jamais oublier ton sacrifice et d'abuser de ta grâce en comptant sur ta miséricorde et ton pardon.

Quelle Amour, quelle patience as-tu eu envers ton racheté !

Les hommes souffrent sur la terre parce qu'ils ne veulent pas ta souffrance ils te refusent toi leur SAUVEUR.
Et les tiens souffrent parce que tu les aimes.
Cette souffrance là est parfois incompréhensible pour nos esprit si limités !

Ce que tu fais pour les tiens nous ne le savons pas.
Nous ne voyons pas plus loin que l'heure qui est devant nous.
Mais toi, Seigneur, tu sais ce qu'il faut affermir, travailler, consoler, fortifier, corriger, enrichir dans nos vies.
Oui cela fait mal quand le vigneron avec son sécateur taille le sarment pour qu'il porte plus de fruit d'une meilleure qualité.
Souvent j'ai crié "Non ! Seigneur pas ça, ne m'enlève pas cela !!"
Mais toi seul tu savais au travers de ma détresse ce qui étais bon pour moi, même si pour cela je devais souffrir et je ne comprenais pas !
Et j'ai parfois du mal à l'accepter, mais je suis assurée que tu m'aime comme chacun des tiens.

J'ai confiance en Toi, garde-moi de chanceler ou de tomber.
Seigneur je t'aime, je t'adore et me confie en TOI !

Ton enfant racheté.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères