A quoi donc puis-je servir ?

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Servir
Source : Vie Nouvelle   
Publié sur Lueur le
Partager

Je livre ici le texte d'une réflexion qui m'a fait... réfléchir. En voici le contenu:

Souvent, on se demande bien ce qu'on fait sur la terre. d'autant plus que notre influence paraît bien petite. Nous parlons à une dizaine d'amis, à nos parents, et encore ! Il nous semble que notre influence sur le monde est vraiment microscopique. Alors, que faire et que penser ? Pour répondre à cette question, voici quelques considérations
- Si la pierre disait : ce n'est pas une pierre qui peut monter un mur... il n'y aurait pas de maison.
- Si la goutte disait : ce n'est pas une goutte d'eau qui peut faire une rivière. il n'y aurait pas d'océan.
- Si le grain disait : ce n'est pas tin grain de blé qui peut ensemencer un champ, il n'y aurait pas de moisson.
- Si l'homme disait : ce n'est pas un geste d'amour qui peut sauver l'humanité, il n'y aurait jamais d'amitié et de paix sur la terre.

Comme la maison a besoin de chaque pierre, comme l'océan a besoin de chaque goutte, comme la moisson a besoin de chaque grain de blé, Dieu se sert de nous, là où nous sommes, uniques, indispensables.

Allez ! Sortez ! Soyez des pierres pour les maisons, des grains pour la moisson, Dieu t'attend dehors, dans chaque geste d'amour. Il est le Dieu de l'espérance, de la confiance et de l'amour. Il a tourné son regard vers l'homme. Il veut te bénir et te faire du bien et au travers de toi par de toutes petites choses, il veut faire du bien à d'autres.

Tu es minuscule, mais tu es le petit doigt de Dieu qui a envie de poser ses mains d'amour sur chaque être humain .

Dans l'Evangile, Jésus dit : J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire. j'étais étranger et vous m'avez recueilli, j'étais nu et vous m'avez vêtu: j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus me voir. Je vous le dis :ce que vous avez fait pour l'un de ces plus petits c'est à moi que vous l'avez fait (Mt 25.35-41)

Même si ce que tu es ou ce que tu fais te paraît insignifiant. ne déprime pas, car Jésus le voit et l'utilise pour transformer des hommes. Il prend même tout ce que tu fais de bien, comme si c'était à lui que tu le faisais .

Je ne connais pas personnellement Christophe Monnot, l'auteur de cet article que j'ai reproduit presque intégralement..

Si jamais vous êtes découragés, en constatant le travail routinier que vous faites, ou en pensant à votre nouveau statut de retraité, si jamais, dans l'attente d'un emploi, vous vous demandez à quoi vous pouvez bien servir, pensez à cette pierre, à cette goutte d'eau, à ce grain de blé. Pensez surtout au geste d'amour que vous pourrez accomplir, à l'aide que vous pourrez accomplir autour de vous. dans le cercle où le Seigneur vous a placé.

C'est avec ceux qui se sont sentis les plus petits que Dieu a pu faire de grandes choses. Pensez à Moïse qui n'avait pas la parole facile, à Gédéon qui était le plus petit d'une famille pauvre (Jg 6.15), à David, qui n'était qu'un berger, à Jean-Baptiste qui n'était "qu'une voix dans le désert"...

A une pauvre femme âgée qui ne pouvait pratiquement plus rien faire, on avait demandé à quoi servait-elle encore :
- A aimer le Seigneur et le prochain, et à prier, répondait-elle...

N'est-ce pas là l'essentiel ?

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères