La souffrance

Auteur :
Type : Dossier
Thème : La souffrance
Source : Aimer & Servir   
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. La souffrance
  2. La souffrance est le lot de tous
  3. La souffrance dans d'autres cultures ou religions
  4. La souffrance dans la Bible
  5. La souffrance, de l'individu aux nations
  6. Les buts de la souffrance
  7. Comment gérer la souffrance ?
La souffrance est un moyen privilégié pour établir le contact avec le malade La manière doit les personnes communiquent avec vous lorsque vous des dans un phase difficile risque soit de vous relier sur vous-même, soit au contraire de vous ouvrir... En médecine, le malade pose le plus savent la question, indirectement, « est-ce que je vais souffrir ? » plutôt que « vais-je mourir ? » La question de la souffrance et universelle et mène à une angoisse.

Face à la souffrance, quelle que soit la culture, l'homme se pose des questions « Pourquoi ? » « Pourquoi, si Dieu est juste et on, permet-il la souffrance ? » « Pourquoi, s'il est tout puissant, n'arrête-t-il pas la guerre ? » « Pourquoi ne permet-Il pas qu'il y ait de la pluie au Sahel pour faire pousser les récoltes ? » « Pourquoi a-t-Il permis que cela m'arrive ? Qu'est-ce que j'ai fait à Dieu ? (et souvent c'est plutôt qu'est ce que j'ai fait au bon Dieu ?) » Et la réponse de Dieu est souvent « Pour  quoi ? » Dans quel but ? Pour nous amener où ? Pour accomplir quel travail en nous ou au travers de nous ?

Il faut aussi réaliser que nous avons une compréhension partielle de la souffrance : nous l'aborderions différemment si nous étions dans un camp de réfugiés ou au milieu de la guerre.

Le mystère de la souffrance

La souffrance est en partie mystérieuse ; on le voit en Esaïe 55/89: « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l'Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. » Dieu a une vision globale des personnes, mais également une vision globale du temps et de l'éternité.

Il me semble important pour aborder ce thème, d'avoir l'attitude de Marie aux pieds de Jésus ; elle écoutait Sa parole, et se laissait enseigner. On dit que la souffrance est une école. La souffrance est un lieu où nous ressentons un certain échec.

La souffrance a fait couler beaucoup d'encre. « Dieu n'est pas venu pour supprimer la souffrance, Il n'est même pas venu pour l'expliquer, Il est venu pour la remplir de Sa Présence » (Paul Claudel). Karl Marx a une expression dramatique « J'ai manqué mon ciel ; je le sais avec certitude ; mon âme qui appartient à Dieu est destinée à l'enfer ; l'éternité sera notre souffrance éternelle. » « La souffrance unit plus que la joie. » (Ernest Renan) « Ma musique est née dans la souffrance » (Frantz Schubert). Beaucoup d'artistes ont effectivement créé lorsqu'ils souffraient : par exemple, Beethoven, alors qu'il était sourd.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères