Voyage vers l'inconnu

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : La foi c'est quoi ?
Source : Croire & Servir   
Publié sur Lueur le
Partager

Au delà des mers

Les motifs qui ont poussé Christophe Colomb vers l'aventure de sa vie étaient sans doute bien ordinaires: l'or, la conquête de terres nouvelles et assurément le désir d'être célèbre.

Il lui a néanmoins fallu une bonne dose de courage et de persévérance pour se risquer sur une route totalement inconnue. Le bruit même courrait qu'il n'y avait plus rien au bout de l'océan, seulement le néant, un gouffre prêt à engloutir à toujours ceux qui s'y risqueraient.

On disait...On disait beaucoup de choses. Mais Colomb gardait par devers lui des notes rares de savants perspicaces et de quelques hardis navigateurs qui affirmaient déjà que la terre était ronde et tournait comme tout l'univers que Dieu a fait. Le monde ne s'arrêtait pas donc bêtement sur quelque trou béant. Il y avait au-delà une route vers l'autre côté du globe, vers les terres fabuleuses de l'Orient!

Des trois vaisseaux qui composaient la flottille, l'un renonça, les matelots des deux autres perdaient souvent courage et devaient être sans cesse stimulés, car il n'y avait jamais rien sur l'horizon. Pourtant quelques signes discrets de ces terre inconnues, oiseaux, débris divers ou herbes flottantes soutenaient la conviction de quelques uns sans toutefois convaincre les autres...Jusqu'au jour où la vigie cria soudain le mot magique:"Terre!...Terre!" confirmant enfin des dires du capitaine.

Au-delà de la vie

Il n'y a plus aujourd'hui beaucoup de choses à découvrir sur notre vieille terre c'est pourquoi la curiosité se tourne vers l'espace. Il reste cependant encore bien des questions essentielles et embarrassantes telles que: Où allons nous? Où finit notre voyage? Qu'y a-t-il au delà de la vie? Qui peut nous renseigner et nous conduire?

Un jour pourtant au milieu de ces incertitudes quelqu'un est venu, porteur de réponses: Jésus-Christ, celui qui vient du ciel comme dit l'évangile de Jean (Jn 3.31). Il a parlé de "la vie éternelle", car c'est justement la vie qui ne s'arrête pas tout d'un coup sur rien. Celui qui croit en moi a la vie éternelle a-t-il déclaré (Jn 6.47). Mais pour aller où?

De ce lieu mystérieux au bout de notre voyage, aussi appelé "la Maison du Père", Jésus lui-même a dit peu de choses sinon qu'on y est consolé (Lc 16.25).

Par contre les disciples ont recueilli de sa bouche deux informations essentielles, consignées dans leurs Mémoires, c'est à dire les évangiles. La première, c'est sa compagnie : Je reviendrai, je vous prendrai avec moi afin que là où je suis, vous soyez aussi (Jn 14.3). L'autre, c'est Je suis le chemin et la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi (Jn 14.6). Le chemin qui mène vers la maison du Père est donc unique et exclusif.

Il traverse néanmoins des tempêtes comme toute vie d'homme et exige de la persévérance car les motifs de découragement ne manquent pas.

Lors de cette fameuse traversée vers les terres inconnues où se rendait Christophe Colomb deux obstacles devaient être d'abord surmontés. Il fallait croire que le capitaine avait raison et lui faire confiance, bien que lui n'eût jamais fait le voyage. Il fallait ensuite obtenir un place à bord. Or il y en avait très peu, vu la taille des embarcations.

À l'inverse, Jésus a affirmé avec assurance: Je dis ce que j'ai vu chez mon Père (Jn 8.38).

De plus, pour suivre Jésus et entrer dans la demeure du Père, le nombre de places est illimité. Il y a beaucoup de maisons dans la demeure de mon Père (Jn 14.2). Et ajoutant dans une des paraboles qu'il aimait raconter: "Contrains les gens d'entrer pour que ma maison soit remplie!" (Lc 14.23), en précisant aussi: Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi! (Jn 6.37). Pour suivre Jésus et être reçu dans la Demeure du Père, le nombre de place est donc illimité.

Le seul obstacle ne peut venir que du refus de croire à l'invitation ainsi offerte et de l'hésitation à faire confiance au "Chef de l'expédition". Il vaut donc la peine d'y réfléchir car il n'y a, même aujourd'hui, aucun autre chemin que Jésus-Christ pour atteindre un jour la Maison du Père, c'est à dire là seulement où se poursuit la vie promise et décrite dans l'Évangile.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères