Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Apocalypse 8 (Annotée Neuchâtel)

   1 Et quand il ouvrit le septième sceau, il se fit dans le ciel un silence d'environ une demi-heure. 2 Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu ; et il leur fut donné sept trompettes. 3 Et un autre ange vint, et se tint devant l'autel, ayant un encensoir d'or ; et il lui fut donné beaucoup de parfums afin qu'il les offrît, pour les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône. 4 Et la fumée des parfums monta, pour les prières des saints, de la main de l'ange jusque devant Dieu. 5 Et l'ange prit l'encensoir et le remplit du feu de l'autel, et le jeta sur la terre ; et il y eut des voix, et des tonnerres, et des éclairs, et un tremblement de terre.
   6 Et les sept anges qui avaient les sept trompettes, se préparèrent à en sonner. 7 Et le premier ange sonna de la trompette ; et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre. Et le tiers de la terre fut brûlé ; et le tiers des arbres fut brûlé ; et toute herbe verte fut brûlée. 8 Et le second ange sonna de la trompette ; et une masse, comme une grande montagne toute en feu, fut jetée dans la mer ; et le tiers de la mer devint du sang ; 9 et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut ; et le tiers des navires périt. 10 Et le troisième ange sonna de la trompette ; et il tomba du ciel une grande étoile, brûlant comme un flambeau, et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. 11 Et le nom de l'étoile est l'Absinthe ; et le tiers des eaux fut changé en absinthe ; et une grande partie des hommes mourut par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères. 12 Et le quatrième ange sonna de la trompette ; et le tiers du soleil fut frappé, et le tiers de la lune, et le tiers des étoiles, afin que le tiers de chacun d'eux fût rendu obscur, et que le jour perdît un tiers de sa clarté, et la nuit de même.
   13 Et je regardai, et j'entendis un aigle qui volait par le milieu du ciel, disant d'une voix forte : Malheur ! malheur ! malheur à ceux qui habitent sur la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner !

Notes de la Bible Annotée Neuchâtel

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique. Plus d'informations
Apocalypse 8
  • 8.1 Et quand il ouvrit le septième sceau, il se fit dans le ciel un silence d'environ une demi-heure. LES SEPT TROMPETTES. Ch. 8 : 1 à 11 :14
    Ouverture du septième sceau. Ch. 8 et 9
    Chapitre 8.
    1 à 5 Septième sceau. Les sept anges reçoivent les trompettes. L'ange qui se tient sur l'autel.
    Ceux qui considèrent ce silence comme étant tout le contenu du septième sceau ont vu le silence qui succède aux cris des ennemis de Dieu, (Apocalypse 6.16,17) silence de mort qui aurait régné sur la terre, après leur anéantissement. Mais ce silence est dans le ciel.
    Ce sont donc les chants du ciel (Apocalypse 7.10 et suivants) qui cessent dans l'attente solennelle des choses qui vont arriver. Ce silence dure une demi heure, c'est le temps qui s'écoule entre l'épisode de Apocalypse 7 et les nouvelles visions qui vont suivre, et dont l'impression sera accrue par la silencieuse attente de l'armée céleste tout entière. Le contenu du septième sceau, ce sont donc, comme l'admettent aujourd'hui la plupart des interprètes, les événements que les sept trompettes vont annoncer.
  • 8.2 Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu ; et il leur fut donné sept trompettes. Comparer Luc 1.19 ; Matthieu 18.10. Les sept anges, à qui est donné l'attribut spécial de se tenir devant Dieu sont, comme l'indique l'article, sept anges qui occupent une position spéciale parmi les esprits célestes. (Tobie 12 : 15, comparez Daniel 10.13,1Thessaloniciens 4.16,Ephésiens 1.20,21 ; 3.10 ; 6.11 et suivants ; Colossiens 1.16)
    La trompette servait à publier les grandes fêtes d'Israël, (Lévitique 25.9) ses réjouissances nationales et religieuses ; (2Samuel 6.15 ; 2Chroniques 5.12,13 ; 29.26-28) dans le langage des prophètes, elle annonce une révélation, une exhortation, un jugement de Dieu. (Esaïe 58.1 ; Osée 8.1 ; Joël 2.1)
    Le son de la trompette inaugurera les dernières scènes du jour de Christ. (Matthieu 24.31 ; 1Corinthiens 15.52 ; 1Thessaloniciens 4.16) Ici les sept trompettes doivent annoncer de nouveaux jugements de Dieu. (Voir sur ce nombre sept, qui revient partout dans l'Apocalypse, Apocalypse 1.4, troisième note).
  • 8.4 Et la fumée des parfums monta, pour les prières des saints, de la main de l'ange jusque devant Dieu. Cet ange remplit la fonction du sacrificateur, qui prenait du feu sur l'autel des holocaustes (Lévitique 16.12) pour offrir des parfums, dont la fumée, image de la prière, montait vers Dieu et lui était en agréable odeur. (Comparer Apocalypse 5.8 ; Ephésiens 6.2 ; Nombres 16.46)
    L'autel devant lequel (ou sur les degrés duquel) se plaça l'ange (verset 3) comme celui dont il prit du feu, (verset 5) est l'autel des holocaustes ; (Apocalypse 6.9) tandis que l'autel d'or qui est devant le trône (verset 3) est l'autel des parfums, placé devant l'entrée du lieu très saint.
    Il est difficile de dire si, pour le voyant, la scène se déroule dans un temple céleste, (Apocalypse 7.15) ou dans le temple de Jérusalem. (comparez Apocalypse 11.1) La plupart de nos versions portent : la fumée monta avec les prières des saints ; il est plus exact de traduire le datif grec par : pour les prières des saints, dans leur intérêt, l'offrande des parfums confirme les prières des saints et les fait parvenir à Dieu.
  • 8.5 Et l'ange prit l'encensoir et le remplit du feu de l'autel, et le jeta sur la terre ; et il y eut des voix, et des tonnerres, et des éclairs, et un tremblement de terre. Le second acte de l'ange est de remplir du feu de l'autel, c'est-à-dire des braises prises sur l'autel, l'encensoir qu'il a en mains, (verset 3) et de jeter ces charbons ardents sur la terre. (Un acte symbolique semblable est décrit Ezéchiel 10.2)
    Cet acte a pour effet de déchaîner les jugements de Dieu qui viennent répondre aux cris des martyrs. (Apocalypse 6.9-11) Aux phénomènes naturels déjà énumérés dans Apocalypse 1.5 est ajouté un tremblement de terre, mentionné dans Apocalypse 6.12.
  • 8.6 Et les sept anges qui avaient les sept trompettes, se préparèrent à en sonner. 6 à 12 Les quatre premières trompettes.
    Les quatre premières trompettes, (versets 7-12) qui correspondent aux quatre premiers sceaux, (Apocalypse 6.1-8) forment, comme ceux-ci, un troupe à part. Les phénomènes dont elles donnent le signal dans la nature rappellent les plaies d'Egypte. (Exode 7 à Exode 10)
  • 8.7 Et le premier ange sonna de la trompette ; et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre. Et le tiers de la terre fut brûlé ; et le tiers des arbres fut brûlé ; et toute herbe verte fut brûlée. Comparer Exode 9.23-25 ; Genèse 19.24.
    Les mots : le tiers de la terre fut brûlé, sont omis dans le texte reçu. Ils se lisent dans la plupart des documents.
    Les calamités des quatre premières trompettes ne frappent que le tiers de ce qu'elles auraient pu détruire entièrement, Dieu voulant encore user de miséricorde dans le jugement, afin de donner lieu, si possible, à la repentance et à la conversion. (Apocalypse 9.20,21)
  • 8.9 et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut ; et le tiers des navires périt. Grec : Comme une grande montagne brûlant de feu fut jetée, c'est-à-dire qu'une masse enflammée, pareille à une montagne, et non une montagne proprement dite, tomba dans la mer. La transformation en sang des eaux de la mer rappelle Exode 7.20.
  • 8.11 Et le nom de l'étoile est l'Absinthe ; et le tiers des eaux fut changé en absinthe ; et une grande partie des hommes mourut par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères. La substance nuisible vient cette fois du ciel, et apparaît au voyant sous la forme d'une grande étoile, peut-être d'un météore, qui éclate, et dont les débris viennent tomber sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.
    L'étoile est appelée l'Absinthe, parce qu'elle rend les eaux amères, elle les empoisonne même, puisqu'elles font mourir. Dans le langage des prophètes, l'absinthe est synonyme de poison (Jérémie 9.15 ; 23.15 ; Lamentations 3.19)
  • 8.12 Et le quatrième ange sonna de la trompette ; et le tiers du soleil fut frappé, et le tiers de la lune, et le tiers des étoiles, afin que le tiers de chacun d'eux fût rendu obscur, et que le jour perdît un tiers de sa clarté, et la nuit de même. La puissance destructrice n'est pas nommée, comme elle l'était dans les trois précédentes plaies.
    Il est difficile de se représenter le phénomène, dont le caractère symbolique importe seul. Ce sera le commencement de l'éclipse totale de ces astres, annoncée Apocalypse 6.12 et suivants, Matthieu 24.29. Comparer Exode 10.21. Il y a littéralement : afin que...le jour n'éclaire pas son tiers.
    - Les châtiments annoncés par les quatre premières trompettes n'atteignent l'homme que dans ses ressources dans le monde extérieur où il habite, tandis qu'aux trois dernières trompettes, c'est l'homme lui-même qui est frappé. Dans l'Apocalypse, comme dans la vie, les jugements de Dieu deviennent plus sévères jusqu'à ce que le pécheur fléchisse sous sa justice, ou périsse enfin dans le dernier de ces jugements.
  • 8.13 Et je regardai, et j'entendis un aigle qui volait par le milieu du ciel, disant d'une voix forte : Malheur ! malheur ! malheur à ceux qui habitent sur la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner ! 8 :13 à 9 :12 L'aigle qui annonce les trois dernières trompettes. Cinquième trompette.
    Le texte reçu porte un ange, c'est une correction faite sans doute parce qu'on trouvait l'aigle peu apte à remplir la fonction qui lui est ici attribuée. Mais l'aigle, oiseau de proie redouté, qui plane au zénith et fond sur sa proie avec la rapidité de l'éclair, est bien choisi comme messager des calamités imminentes. (Matthieu 24.28)
    Ce cri de malheur ! trois fois répété rend l'attente de ce qui va venir plus anxieuse. Les calamités annoncées par les trois dernières trompettes seront plus terribles que celles des quatre premières.
    C'est pourquoi elles sont appelées dans la suite des malheurs ! (Apocalypse 9.12 ; 11.14)