Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Job 32

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Jb 32 (Segond 1910)

   1 Ces trois hommes cessèrent de répondre à Job, parce qu'il se regardait comme juste. 2 Alors s'enflamma de colère Élihu, fils de Barakeel de Buz, de la famille de Ram. Sa colère s'enflamma contre Job, parce qu'il se disait juste devant Dieu. 3 Et sa colère s'enflamma contre ses trois amis, parce qu'ils ne trouvaient rien à répondre et que néanmoins ils condamnaient Job. 4 Comme ils étaient plus âgés que lui, Élihu avait attendu jusqu'à ce moment pour parler à Job. 5 Mais, voyant qu'il n'y avait plus de réponse dans la bouche de ces trois hommes, Élihu s'enflamma de colère.
   6 Et Élihu, fils de Barakeel de Buz, prit la parole et dit: Je suis jeune, et vous êtes des vieillards ; C'est pourquoi j'ai craint, j'ai redouté De vous faire connaître mon sentiment. 7 Je disais en moi-même: Les jours parleront, Le grand nombre des années enseignera la sagesse. 8 Mais en réalité, dans l'homme, c'est l'esprit, Le souffle du Tout Puissant, qui donne l'intelligence ; 9 Ce n'est pas l'âge qui procure la sagesse, Ce n'est pas la vieillesse qui rend capable de juger. 10 Voilà pourquoi je dis: Écoute ! Moi aussi, j'exposerai ma pensée. 11 J'ai attendu la fin de vos discours, J'ai suivi vos raisonnements, Votre examen des paroles de Job. 12 Je vous ai donné toute mon attention ; Et voici, aucun de vous ne l'a convaincu, Aucun n'a réfuté ses paroles. 13 Ne dites pas cependant: En lui nous avons trouvé la sagesse ; C'est Dieu qui peut le confondre, ce n'est pas un homme ! 14 Il ne s'est pas adressé directement à moi: Aussi lui répondrai-je tout autrement que vous.
   15 Ils ont peur, ils ne répondent plus ! Ils ont la parole coupée ! 16 J'ai attendu qu'ils eussent fini leurs discours, Qu'ils s'arrêtassent et ne sussent que répliquer. 17 A mon tour, je veux répondre aussi, Je veux dire aussi ce que je pense. 18 Car je suis plein de paroles, L'esprit me presse au dedans de moi ; 19 Mon intérieur est comme un vin qui n'a pas d'issue, Comme des outres neuves qui vont éclater. 20 Je parlerai pour respirer à l'aise, J'ouvrirai mes lèvres et je répondrai. 21 Je n'aurai point égard à l'apparence, Et je ne flatterai personne ; 22 Car je ne sais pas flatter: Mon créateur m'enlèverait bien vite.

Jb 32 (Annotée Neuchâtel)

   1 Ces trois hommes s'abstinrent de répondre à Job, parce qu'il était juste à ses propres yeux. 2 Alors s'enflamma la colère d'Elihu, fils de Barakéel de Buz, de la famille de Ram ; sa colère s'enflamma contre Job, parce qu'il se déclarait juste plutôt que Dieu. 3 Sa colère s'enflamma aussi contre ses trois amis, parce qu'ils n'avaient pas trouvé de quoi répondre et que [néanmoins] ils condamnaient Job. 4 Elihu avait attendu de répondre à Job, parce que ces hommes-là étaient plus âgés que lui. 5 Mais, voyant qu'il n'y avait point de réponse dans la bouche de ces trois hommes, Elihu s'enflamma de colère.
   6 Et Elihu, fils de Barakéel de Buz, prit la parole et dit :
Je suis jeune et vous êtes des vieillards,
C'est pourquoi je me suis tenir en arrière et j'ai craint
De vous exposer ma science.
   7 Je pensais : Les jours parleront,
Le nombre des années fera connaître la sagesse ;
   8 Mais c'est l'esprit dans l'homme,
C'est le souffle du Puissant qui rend intelligent.
   9 Ce n'est pas l'âge qui donne la sagesse,
Et les vieillards ne discernent pas [toujours] ce qui est droit.
   10 C'est pourquoi je dis : Ecoute-moi !
J'exposerai ma science, moi aussi.
   11 Voici, j'attendais [quelque chose] de vos discours,
Je prêtais l'oreille à vos raisonnements,
Pendant que vous cherchiez des paroles.
   12 Je vous ai écoutés attentivement,
Et voici, personne n'a réfuté Job ;
Aucun de vous n'a répondu à ses paroles.
   13 Mais ne dites pas : Nous avons rencontré la sagesse ;
Dieu lui ferait lâcher pied, et non pas un homme.
   14 Il ne m'a pas adressé ses discours ;
Et je lui répondrai avec d'autres paroles que les vôtres.
   15 Ils sont effrayés, ils ne répondent plus ;
Les paroles leur font défaut !
   16 J'ai attendu qu'ils ne parlassent plus,
Qu'ils s'arrêtassent et ne répondissent plus.
   17 Je vais répondre, moi aussi, pour ma part ;
J'exposerai ma science, moi aussi.
   18 Car je suis plein de paroles,
L'esprit me presse au-dedans de moi.
   19 Voici, mon intérieur est comme un vin qui n'est pas ouvert,
Comme des outres de vin nouveau qui vont se fendre.
   20 Je veux parler pour me donner de l'air,
J'ouvrirai mes lèvres et je répondrai.
   21 Je ne ferai point acception de personnes,
Je ne flatterai nul homme.
   22 Car je ne sais pas flatter ;
Bientôt mon Créateur m'emporterait !