Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Job 35

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Jb 35 (Segond 1910)

   1 Élihu reprit et dit: 2 Imagines-tu avoir raison, Penses-tu te justifier devant Dieu, 3 Quand tu dis: Que me sert-il, Que me revient-il de ne pas pécher ? 4 C'est à toi que je vais répondre, Et à tes amis en même temps. 5 Considère les cieux, et regarde ! Vois les nuées, comme elles sont au-dessus de toi ! 6 Si tu pèches, quel tort lui causes-tu ? Et quand tes péchés se multiplient, que lui fais-tu ? 7 Si tu es juste, que lui donnes-tu ? Que reçoit-il de ta main ? 8 Ta méchanceté ne peut nuire qu'à ton semblable, Ta justice n'est utile qu'au fils de l'homme.
   9 On crie contre la multitude des oppresseurs, On se plaint de la violence d'un grand nombre ; 10 Mais nul ne dit: Où est Dieu, mon créateur, Qui inspire des chants d'allégresse pendant la nuit, 11 Qui nous instruit plus que les bêtes de la terre, Et nous donne l'intelligence plus qu'aux oiseaux du ciel ? 12 On a beau crier alors, Dieu ne répond pas, A cause de l'orgueil des méchants. 13 C'est en vain que l'on crie, Dieu n'écoute pas, Le Tout Puissant n'y a point égard.
   14 Bien que tu dises que tu ne le vois pas, Ta cause est devant lui: attends-le ! 15 Mais, parce que sa colère ne sévit point encore, Ce n'est pas à dire qu'il ait peu souci du crime. 16 Ainsi Job ouvre vainement la bouche, Il multiplie les paroles sans intelligence.

Jb 35 (Annotée Neuchâtel)

   1 Elihu reprit la parole et dit :
   2 Est-ce juste, ce que tu as pensé,
Ce que tu as dit : Ma justice est éloignée de Dieu ?
   3 Car tu demandes quel profit tu en as :
Quel avantage ai-je de plus que si j'avais péché ?
   4 Moi, je te répliquerai,
Et à tes amis avec toi :
   5 Vois les cieux, et regarde !
Contemple les nuées, qui sont bien plus hautes que toi.
   6 Si tu pèches, quel tort, lui fais-tu ?
Si tes fautes se multiplient, quel dommage lui causes-tu ?
   7 Si tu es juste, que lui donnes-tu ?
Que reçoit-il de ta main ?
   8 Ce n'est qu'un homme, comme tu l'es, que ton péché affecte ;
Ta justice ne profite qu'à un fils d'homme.
   9 On crie à cause du grand nombre des oppresseurs,
On se plaint de la violence des grands.
   10 Mais on ne dit pas : Où est Dieu, mon Créateur,
Qui donne de quoi chanter de joie pendant la nuit,
   11 Qui nous instruit plus que les animaux sauvages,
Qui nous rend plus sages que les oiseaux du ciel ?
   12 Alors on crie, mais il ne répond pas,
A cause de l'orgueil des méchants.
   13 Les plaintes vaines, Dieu ne les écoute pas,
Le Puissant ne les considère pas.
   14 Même quand tu dis que tu ne le vois pas,
La cause est devant lui, attends-le !
   15 Mais maintenant, parce que sa colère ne punit pas
Et qu'il ne se préoccupe guère de la folie,
   16 Job ouvre la bouche en vains propos ;
Il multiplie ses discours sans intelligence.