Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Psaumes 119

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Ps 119 (Segond 1910)

   1 Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, Qui marchent selon la loi de l'Éternel ! 2 Heureux ceux qui gardent ses préceptes, Qui le cherchent de tout leur coeur, 3 Qui ne commettent point d'iniquité, Et qui marchent dans ses voies !
   4 Tu as prescrit tes ordonnances, Pour qu'on les observe avec soin. 5 Puissent mes actions être bien réglées, Afin que je garde tes statuts ! 6 Alors je ne rougirai point, A la vue de tous tes commandements.
   7 Je te louerai dans la droiture de mon coeur, En apprenant les lois de ta justice. 8 Je veux garder tes statuts: Ne m'abandonne pas entièrement !
   9 Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En se dirigeant d'après ta parole.
   10 Je te cherche de tout mon coeur: Ne me laisse pas égarer loin de tes commandements !
   11 Je serre ta parole dans mon coeur, Afin de ne pas pécher contre toi.
   12 Béni sois-tu, ô Éternel ! Enseigne-moi tes statuts !
   13 De mes lèvres j'énumère Toutes les sentences de ta bouche. 14 Je me réjouis en suivant tes préceptes, Comme si je possédais tous les trésors. 15 Je médite tes ordonnances, J'ai tes sentiers sous les yeux. 16 Je fais mes délices de tes statuts, Je n'oublie point ta parole.
   17 Fais du bien à ton serviteur, pour que je vive Et que j'observe ta parole !
   18 Ouvre mes yeux, pour que je contemple Les merveilles de ta loi !
   19 Je suis un étranger sur la terre: Ne me cache pas tes commandements !
   20 Mon âme est brisée par le désir Qui toujours la porte vers tes lois.
   21 Tu menaces les orgueilleux, ces maudits, Qui s'égarent loin de tes commandements.
   22 Décharge-moi de l'opprobre et du mépris ! Car j'observe tes préceptes.
   23 Des princes ont beau s'asseoir et parler contre moi, Ton serviteur médite tes statuts.
   24 Tes préceptes font mes délices, Ce sont mes conseillers.
   25 Mon âme est attachée à la poussière: Rends-moi la vie selon ta parole !
   26 Je raconte mes voies, et tu m'exauces: Enseigne-moi tes statuts ! 27 Fais-moi comprendre la voie de tes ordonnances, Et je méditerai sur tes merveilles !
   28 Mon âme pleure de chagrin: Relève-moi selon ta parole ! 29 Éloigne de moi la voie du mensonge, Et accorde-moi la grâce de suivre ta loi !
   30 Je choisis la voie de la vérité, Je place tes lois sous mes yeux. 31 Je m'attache à tes préceptes: Éternel, ne me rends point confus ! 32 Je cours dans la voie de tes commandements, Car tu élargis mon coeur.
   33 Enseigne-moi, Éternel, la voie de tes statuts, pour que je la retienne jusqu'à la fin ! 34 Donne-moi l'intelligence, pour que je garde ta loi Et que je l'observe de tout mon coeur !
   35 Conduis-moi dans le sentier de tes commandements ! Car je l'aime. 36 Incline mon coeur vers tes préceptes, Et non vers le gain !
   37 Détourne mes yeux de la vue des choses vaines, Fais-moi vivre dans ta voie !
   38 Accomplis envers ton serviteur ta promesse, Qui est pour ceux qui te craignent !
   39 Éloigne de moi l'opprobre que je redoute ! Car tes jugements sont pleins de bonté.
   40 Voici, je désire pratiquer tes ordonnances: Fais-moi vivre dans ta justice !
   41 Éternel, que ta miséricorde vienne sur moi, Ton salut selon ta promesse ! 42 Et je pourrai répondre à celui qui m'outrage, Car je me confie en ta parole.
   43 N'ôte pas entièrement de ma bouche la parole de la vérité ! Car j'espère en tes jugements. 44 Je garderai ta loi constamment, A toujours et à perpétuité.
   45 Je marcherai au large, Car je recherche tes ordonnances. 46 Je parlerai de tes préceptes devant les rois, Et je ne rougirai point. 47 Je fais mes délices de tes commandements. Je les aime. 48 Je lève mes mains vers tes commandements que j'aime, Et je veux méditer tes statuts.
   49 Souviens-toi de ta promesse à ton serviteur, Puisque tu m'as donné l'espérance !
   50 C'est ma consolation dans ma misère, Car ta promesse me rend la vie.
   51 Des orgueilleux me chargent de railleries ; Je ne m'écarte point de ta loi.
   52 Je pense à tes jugements d'autrefois, ô Éternel ! Et je me console.
   53 Une colère ardente me saisit à la vue des méchants Qui abandonnent ta loi.
   54 Tes statuts sont le sujet de mes cantiques, Dans la maison où je suis étranger.
   55 La nuit je me rappelle ton nom, ô Éternel ! Et je garde ta loi. 56 C'est là ce qui m'est propre, Car j'observe tes ordonnances.
   57 Ma part, ô Éternel ! je le dis, C'est de garder tes paroles.
   58 Je t'implore de tout mon coeur: Aie pitié de moi, selon ta promesse !
   59 Je réfléchis à mes voies, Et je dirige mes pieds vers tes préceptes. 60 Je me hâte, je ne diffère point D'observer tes commandements.
   61 Les pièges des méchants m'environnent ; Je n'oublie point ta loi.
   62 Au milieu de la nuit je me lève pour te louer, A cause des jugements de ta justice.
   63 Je suis l'ami de tous ceux qui te craignent, Et de ceux qui gardent tes ordonnances.
   64 La terre, ô Éternel ! est pleine de ta bonté ; Enseigne-moi tes statuts !
   65 Tu fais du bien à ton serviteur, O Éternel ! selon ta promesse. 66 Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence ! Car je crois à tes commandements.
   67 Avant d'avoir été humilié, je m'égarais ; Maintenant j'observe ta parole.
   68 Tu es bon et bienfaisant ; Enseigne-moi tes statuts !
   69 Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés ; Moi, je garde de tout mon coeur tes ordonnances. 70 Leur coeur est insensible comme la graisse ; Moi, je fais mes délices de ta loi.
   71 Il m'est bon d'être humilié, Afin que j'apprenne tes statuts.
   72 Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche Que mille objets d'or et d'argent.
   73 Tes mains m'ont créé, elles m'ont formé ; Donne-moi l'intelligence, pour que j'apprenne tes commandements !
   74 Ceux qui te craignent me voient et se réjouissent, Car j'espère en tes promesses.
   75 Je sais, ô Éternel ! que tes jugements sont justes ; C'est par fidélité que tu m'as humilié.
   76 Que ta bonté soit ma consolation, Comme tu l'as promis à ton serviteur ! 77 Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive ! Car ta loi fait mes délices.
   78 Qu'ils soient confondus, les orgueilleux qui m'oppriment sans cause ! Moi, je médite sur tes ordonnances. 79 Qu'ils reviennent à moi, ceux qui te craignent, Et ceux qui connaissent tes préceptes !
   80 Que mon coeur soit sincère dans tes statuts, Afin que je ne sois pas couvert de honte !
   81 Mon âme languit après ton salut ; J'espère en ta promesse. 82 Mes yeux languissent après ta promesse ; Je dis: Quand me consoleras-tu ?
   83 Car je suis comme une outre dans la fumée ; Je n'oublie point tes statuts.
   84 Quel est le nombre des jours de ton serviteur ? Quand feras-tu justice de ceux qui me persécutent ?
   85 Des orgueilleux creusent des fosses devant moi ; Ils n'agissent point selon ta loi. 86 Tous tes commandements ne sont que fidélité ; Ils me persécutent sans cause: secours-moi ! 87 Ils ont failli me terrasser et m'anéantir ; Et moi, je n'abandonne point tes ordonnances.
   88 Rends-moi la vie selon ta bonté, Afin que j'observe les préceptes de ta bouche !
   89 A toujours, ô Éternel ! Ta parole subsiste dans les cieux. 90 De génération en génération ta fidélité subsiste ; Tu as fondé la terre, et elle demeure ferme. 91 C'est d'après tes lois que tout subsiste aujourd'hui, Car toutes choses te sont assujetties.
   92 Si ta loi n'eût fait mes délices, J'eusse alors péri dans ma misère.
   93 Je n'oublierai jamais tes ordonnances, Car c'est par elles que tu me rends la vie.
   94 Je suis à toi: sauve-moi ! Car je recherche tes ordonnances.
   95 Des méchants m'attendent pour me faire périr ; Je suis attentif à tes préceptes.
   96 Je vois des bornes à tout ce qui est parfait: Tes commandements n'ont point de limite.
   97 Combien j'aime ta loi ! Elle est tout le jour l'objet de ma méditation.
   98 Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, Car je les ai toujours avec moi. 99 Je suis plus instruit que tous mes maîtres, Car tes préceptes sont l'objet de ma méditation. 100 J'ai plus d'intelligence que les vieillards, Car j'observe tes ordonnances.
   101 Je retiens mon pied loin de tout mauvais chemin, Afin de garder ta parole.
   102 Je ne m'écarte pas de tes lois, Car c'est toi qui m'enseignes.
   103 Que tes paroles sont douces à mon palais, Plus que le miel à ma bouche ! 104 Par tes ordonnances je deviens intelligent, Aussi je hais toute voie de mensonge.
   105 Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier.
   106 Je jure, et je le tiendrai, D'observer les lois de ta justice.
   107 Je suis bien humilié: Éternel, rends-moi la vie selon ta parole !
   108 Agrée, ô Éternel ! les sentiments que ma bouche exprime, Et enseigne-moi tes lois !
   109 Ma vie est continuellement exposée, Et je n'oublie point ta loi. 110 Des méchants me tendent des pièges, Et je ne m'égare pas loin de tes ordonnances.
   111 Tes préceptes sont pour toujours mon héritage, Car ils sont la joie de mon coeur. 112 J'incline mon coeur à pratiquer tes statuts, Toujours, jusqu'à la fin.
   113 Je hais les hommes indécis, Et j'aime ta loi.
   114 Tu es mon asile et mon bouclier ; J'espère en ta promesse.
   115 Éloignez-vous de moi, méchants, Afin que j'observe les commandements de mon Dieu !
   116 Soutiens-moi selon ta promesse, afin que je vive, Et ne me rends point confus dans mon espérance ! 117 Sois mon appui, pour que je sois sauvé, Et que je m'occupe sans cesse de tes statuts !
   118 Tu méprises tous ceux qui s'écartent de tes statuts, Car leur tromperie est sans effet. 119 Tu enlèves comme de l'écume tous les méchants de la terre ; C'est pourquoi j'aime tes préceptes. 120 Ma chair frissonne de l'effroi que tu m'inspires, Et je crains tes jugements.
   121 J'observe la loi et la justice: Ne m'abandonne pas à mes oppresseurs ! 122 Prends sous ta garantie le bien de ton serviteur, Ne me laisse pas opprimer par des orgueilleux !
   123 Mes yeux languissent après ton salut, Et après la promesse de ta justice.
   124 Agis envers ton serviteur selon ta bonté, Et enseigne-moi tes statuts ! 125 Je suis ton serviteur: donne-moi l'intelligence, Pour que je connaisse tes préceptes !
   126 Il est temps que l'Éternel agisse: Ils transgressent ta loi.
   127 C'est pourquoi j'aime tes commandements, Plus que l'or et que l'or fin ; 128 C'est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances, Je hais toute voie de mensonge.
   129 Tes préceptes sont admirables: Aussi mon âme les observe.
   130 La révélation de tes paroles éclaire, Elle donne de l'intelligence aux simples.
   131 J'ouvre la bouche et je soupire, Car je suis avide de tes commandements.
   132 Tourne vers moi ta face, et aie pitié de moi, Selon ta coutume à l'égard de ceux qui aiment ton nom !
   133 Affermis mes pas dans ta parole, Et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi !
   134 Délivre-moi de l'oppression des hommes, Afin que je garde tes ordonnances !
   135 Fais luire ta face sur ton serviteur, Et enseigne-moi tes statuts !
   136 Mes yeux répandent des torrents d'eaux, Parce qu'on n'observe point ta loi.
   137 Tu es juste, ô Éternel ! Et tes jugements sont équitables ; 138 Tu fondes tes préceptes sur la justice Et sur la plus grande fidélité.
   139 Mon zèle me consume, Parce que mes adversaires oublient tes paroles.
   140 Ta parole est entièrement éprouvée, Et ton serviteur l'aime.
   141 Je suis petit et méprisé ; Je n'oublie point tes ordonnances.
   142 Ta justice est une justice éternelle, Et ta loi est la vérité.
   143 La détresse et l'angoisse m'atteignent: Tes commandements font mes délices. 144 Tes préceptes sont éternellement justes: Donne-moi l'intelligence, pour que je vive !
   145 Je t'invoque de tout mon coeur: exauce-moi, Éternel, Afin que je garde tes statuts ! 146 Je t'invoque: sauve-moi, Afin que j'observe tes préceptes !
   147 Je devance l'aurore et je crie ; J'espère en tes promesses. 148 Je devance les veilles et j'ouvre les yeux, Pour méditer ta parole.
   149 Écoute ma voix selon ta bonté ! Rends-moi la vie selon ton jugement !
   150 Ils s'approchent, ceux qui poursuivent le crime, Ils s'éloignent de la loi. 151 Tu es proche, ô Éternel ! Et tous tes commandements sont la vérité.
   152 Dès longtemps je sais par tes préceptes Que tu les as établis pour toujours.
   153 Vois ma misère, et délivre-moi ! Car je n'oublie point ta loi. 154 Défends ma cause, et rachète-moi ; Rends-moi la vie selon ta promesse !
   155 Le salut est loin des méchants, Car ils ne recherchent pas tes statuts.
   156 Tes compassions sont grandes, ô Éternel ! Rends-moi la vie selon tes jugements !
   157 Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux ; Je ne m'écarte point de tes préceptes,
   158 Je vois avec dégoût des traîtres Qui n'observent pas ta parole.
   159 Considère que j'aime tes ordonnances: Éternel, rends-moi la vie selon ta bonté !
   160 Le fondement de ta parole est la vérité, Et toutes les lois de ta justice sont éternelles.
   161 Des princes me persécutent sans cause ; Mais mon coeur ne tremble qu'à tes paroles.
   162 Je me réjouis de ta parole, Comme celui qui trouve un grand butin.
   163 Je hais, je déteste le mensonge ; J'aime ta loi.
   164 Sept fois le jour je te célèbre, A cause des lois de ta justice.
   165 Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, Et il ne leur arrive aucun malheur.
   166 J'espère en ton salut, ô Éternel ! Et je pratique tes commandements.
   167 Mon âme observe tes préceptes, Et je les aime beaucoup. 168 Je garde tes ordonnances et tes préceptes, Car toutes mes voies sont devant toi.
   169 Que mon cri parvienne jusqu'à toi, ô Éternel ! Donne-moi l'intelligence, selon ta promesse ! 170 Que ma supplication arrive jusqu'à toi ! Délivre-moi, selon ta promesse !
   171 Que mes lèvres publient ta louange ! Car tu m'enseignes tes statuts.
   172 Que ma langue chante ta parole ! Car tous tes commandements sont justes.
   173 Que ta main me soit en aide ! Car j'ai choisi tes ordonnances. 174 Je soupire après ton salut, ô Éternel ! Et ta loi fait mes délices.
   175 Que mon âme vive et qu'elle te loue ! Et que tes jugements me soutiennent !
   176 Je suis errant comme une brebis perdue ; cherche ton serviteur, Car je n'oublie point tes commandements.

Ps 119 (Annotée Neuchâtel)

   1 Aleph.
Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie,
Qui marchent selon la loi de l'Eternel !
   2 Heureux ceux qui gardent ses témoignages,
Et le cherchent de tout leur coeur ;
   3 Qui ne commettent pas d'iniquité,
Mais marchent dans ses voies !
   4 Tu as donné tes commandements
Pour qu'on les garde soigneusement.
   5 Oh ! que mes voies soient réglées
De manière à ce que j'observe tes statuts !
   6 Alors, je n'aurai point à rougir,
Si je regarde à tous tes commandements.
   7 Je te louerai dans la droiture de mon coeur,
En apprenant les décrets de ta justice.
   8 Je veux garder tes statuts,
Ne m'abandonne pas entièrement.
   9 Beth
Comment le jeune homme rendra-t-il pure sa conduite ?
C'est en y prenant garde selon ta parole.
   10 Je te cherche de tout mon coeur ;
Ne permets pas que je m'égare
Loin de tes commandements !
   11 J'ai serré ta parole dans mon coeur,
Afin de ne pas pécher contre toi.
   12 Béni sois-tu, Eternel !
Enseigne-moi tes statuts.
   13 Je répète de mes lèvres
Tous les jugements de ta bouche.
   14 Je me réjouis dans la voie de tes témoignages,
Comme si j'avais tous les trésors du monde.
   15 Je veux méditer tes commandements.
Et regarder à tes sentiers.
   16 Je prendrai plaisir à tes statuts,
Et je n'oublierai point tes paroles.
   17 Guimel.
Fais ce bien à ton serviteur que je vive,
Et que je garde ta parole.
   18 Dessille mes yeux,
Afin que je voie les merveilles de ta loi.
   19 Je suis étranger sur la terre ;
Ne me cache pas tes commandements !
   20 Mon âme se consume à désirer
Les sentences de ta justice, en tout temps.
   21 Tu as tancé les orgueilleux,
Gens maudits, qui s'égarent loin de tes commandements.
   22 Ote de dessus moi l'opprobre et le mépris,
Car je garde tes témoignages.
   23 Des princes ont beau s'asseoir et parler contre moi,
Ton serviteur médite tes statuts,
   24 Tes témoignaces n'en sont pas moins mes délices,
Les gens de mon conseil.
   25 Daleth
Mon âme est attachée à la poudre ;
Fais-moi revivre, selon ta parole !
   26 J'ai raconté mes voies, et tu m'as répondu ;
Enseigne-moi tes statuts.
   27 Fais-moi connaitre la voie de tes commandements,
Et je méditerai tes merveilles.
   28 Mon âme pleure de chagrin ;
Relève-moi selon ta parole.
   29 Eloigne-moi de la voie du mensonge
Et accorde-moi la grâce d'observer ta loi.
   30 J'ai choisi la voie de la fidélité ;
J'ai placé tes décrets sous mes yeux.
   31 Je me tiens attaché à tes témoignages ;
Eternel, ne me rends pas confus !
   32 Je courrai dans la voie de tes commandements,
Quand tu auras mis mon coeur au large.
   33 Hé.
Enseigne-moi, Eternel, la voie de tes statuts,
Et je la suivrai jusqu'à la fin.
   34 Donne-moi l'intelligence, pour que je garde ta loi,
Et l'observe de tout mon coeur.
   35 Fais-moi marcher dans le sentier de tes commandements,
Car j'y prends plaisir.
   36 Incline mon coeur vers tes témoignages,
Et non vers le gain.
   37 Détourne mes yeux de regarder à la vanité ;
Fais-moi vivre dans ta voie !
   38 Confirme à ton serviteur ta parole,
Que tu as donnée pour que l'on te craigne.
   39 Détourne de moi l'opprobre que je redoute,
Car tes jugements sont bons.
   40 Voici, je soupire après tes ordonnances !
Fais-moi vivre par ta justice !
   41 Vav.
Et que ta grâce soit sur moi, ô Eternel !
Et ton salut, selon ta parole ;
   42 Et j'aurai de quoi répondre à celui qui m'outrage,
Car je me confie en ta parole.
   43 N'ôte pas entièrement de ma bouche la parole de vérité,
Car je m'attends à tes décrets,
   44 Et je garderai ta loi constamment,
A toujours et à perpétuité.
   45 Je marcherai au large
Parce que j'ai recherché tes ordonnances.
   46 Je parlerai de tes témoignages devant les rois,
Et je n'aurai point de honte.
   47 Je ferai mes délices de tes commandements,
Que j'aime ;
   48 J'élèverai mes mains vers tes commandements,
Que j'aime,
Et je méditerai tes statuts.
   49 Zaïn.
Souviens-toi de la parole donnée à ton serviteur,
Sur laquelle tu as fondé mon espérance.
   50 C'est ici ma consolation dans mon affliction,
Que ta parole me rend la vie.
   51 Des orgueilleux me couvrent de railleries ;
Je ne me détourne point de ta loi.
   52 Je me souviens de tes jugements d'autrefois, Eternel,
Et j'en suis consolé.
   53 Une colère ardente me saisit à la vue des méchants,
Qui abandonnent ta loi.
   54 Tes statuts sont mes cantiques
Dans la maison où je séjourne comme un passant.
   55 Je me souviens la nuit de ton nom, ô Eternel,
Et je garde ta loi.
   56 C'est là ma part,
D'observer tes commandements.
   57 Heth.
Tu es ma part, ô Eternel !
Je l'ai déclaré : je garderai ta parole.
   58 Je t'ai imploré de tout mon coeur :
Aie pitié de moi, selon ta parole !
   59 J'ai fait le compte de mes voies,
Et j'ai tourné mes pas vers tes témoignages.
   60 Je me suis hâté, je n'ai point différé
De garder tes commandements.
   61 Les pièges des méchants m'ont environné,
Je n'ai point oublié ta loi.
   62 Au milieu de la nuit, je me lève pour te louer
Des arrêts de ta justice.
   63 Je m'associe à tous ceux qui te craignent
Et qui gardent tes commandements.
   64 Ta bonté, ô Eternel, remplit la terre ;
Enseigne-moi tes statuts.
   65 Teth.
Tu as agi avec bonté envers ton serviteur,
O Eternel ! selon ta parole.
   66 Enseigne-moi à juger avec sens et intelligence,
Car j'ai foi à tes commandements.
   67 Avant d'avoir été humilié, je m'égarais,
Mais maintenant j'observe ta parole.
   68 Tu es bon et bienfaisant ;
Enseigne-moi tes statuts !
   69 Des orgueilleux ont forgé contre moi des mensonges ;
Moi, de tout mon coeur, je garde tes commandements.
   70 Leur coeur est figé comme de la graisse ;
Moi, je fais mes délices de ta loi.
   71 Il m'est bon d'avoir été humilié,
Afin d'apprendre tes statuts.
   72 Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche
Que des milliers de pièces d'or et d'argent.
   73 Iod.
Tes mains m'ont fait et m'ont formé ;
Rends-moi intelligent pour apprendre tes ordonnances !
   74 Ceux qui te craignent me verront et se réjouiront,
Car je m'attends à ta parole.
   75 Je sais, ô Eternel, que tes décrets ne sont que justice,
Et que c'est en ta fidélité que tu m'as humilié.
   76 Oh !que ta bonté soit ma consolation,
Comme tu l'as promis à ton serviteur.
   77 Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive ;
Car ta loi fait mon plaisir.
   78 Que les orgueilleux soient confus
De ce qu'ils m'oppriment sans cause.
Pour moi, je méditerai tes commandements.
   79 Que ceux qui te craignent reviennent à moi,
Et qu'ils connaissent tes témoignages !
   80 Que mon coeur soit intègre dans tes statuts,
Afin que je ne sois pas confus.
   81 Kaph.
Mon âme languit après ta délivrance ;
Je m'attends à ta parole.
   82 Mes yeux languissent après ta promesse ;
Je dis : Quand me consoleras-tu ?
   83 Car je suis comme une outre enfumée,
Bien que je n'aie pas oublié tes statuts.
   84 Que sont les jours de ton serviteur ?
Quand feras-tu justice de ceux qui me poursuivent ?
   85 Les orgueilleux m'ont creusé des fosses,
Eux qui n'agissent point selon ta loi.
   86 Tous tes commandements ne sont que fidélité.
On me persécute sans cause ; aide-moi !
   87 Encore un peu, ils m'auraient fait disparaître du pays !
Mais moi, je n'ai pas abandonné tes commandements.
   88 Fais-moi vivre, dans ta bonté,
Et je garderai les témoignages de ta bouche.
   89 Lamed.
Pour toujours, ô Eternel,
Ta parole subsiste dans les cieux.
   90 De génération en génération dure ta fidélité.
Tu as fondé la terre, et elle demeure ferme.
   91 C'est par tes décrets que tout subsiste aujourd'hui,
Car toutes choses te servent.
   92 Si ta loi n'eût fait mes délices,
J'eusse péri dans mon affliction.
   93 Jamais je n'oublierai tes commandements,
Car c'est par eux que tu me fais vivre.
   94 Je suis à toi ; sauve-moi,
Car j'ai recherché tes ordonnances.
   95 Les méchants m'ont épié pour me faire périr,
Je suis attentif à tes témoignages.
   96 A tout ce qui est parfait j'ai vu une fin ;
Ton commandement est d'une immense étendue !
   97 Mem.
Oh ! combien j'aime ta loi !
Tout le jour je la médite.
   98 Tu me rends plus sage que mes ennemis
Par tes commandements,
Car pour toujours ils sont mon partage.
   99 Je suis plus éclairé que tous ceux qui m'enseignent,
Car tes témoignages sont l'objet de ma méditation.
   100 Je suis plus intelligent que les anciens,
Parce que j'ai gardé tes commandements.
   101 J'ai détourné mes pas de tout mauvais chemin,
Afin de garder ta parole.
   102 Je ne me suis point écarté de tes lois,
Car c'est toi qui m'enseignes.
   103 Que tes paroles sont douces à mon palais !
Plus douces que le miel à ma bouche.
   104 Par tes commandements je deviens intelligent,
C'est pourquoi je hais toute voie de mensonge.
   105 Nun.
Ta parole est une lampe à mes pieds,
Et une, lumière sur mon sentier.
   106 J'ai juré, et je le tiendrai,
D'observer les ordonnances de ta justice.
   107 Je suis extrêmement affligé.
Eternel, fais-moi vivre selon ta parole
   108 Agrée, je te prie, ô Eternel,
Les offrandes volontaires de ma bouche,
Et m'enseigne tes ordonnances !
   109 Ma vie est continuellement en danger,
Mais je n'oublie point ta loi.
   110 Les méchants m'ont tendu des pièges,
Mais je ne me suis point écarté de tes commandements.
   111 Tes témoignages sont mon héritage à toujours,
Car ils sont la joie de mon coeur.
   112 J'ai incliné mon coeur à pratiquer tes statuts,
A toujours, jusqu'à la fin.
   113 Samech.
J'ai en haine ceux qui sont doubles de coeur,
Et j'aime ta loi.
   114 Tu es mon refuge et mon bouclier ;
Je m'attends à ta parole.
   115 Retirez-vous de moi, méchants,
Que je garde les commandements de mon Dieu.
   116 Soutiens-moi, selon ta parole, afin que je vive,
Et ne confonds pas mon attente !
   117 Sois mon appui, pour que je sois sauvé,
Et que j'aie toujours les yeux sur tes statuts !
   118 Tu rejettes tous ceux qui s'écartent de tes statuts,
Car leurs séductions ne sont que mensonge.
   119 Tu fais disparaître comme des scories
Tous les méchants de la terre,
C'est pourquoi j'aime tes témoignages.
   120 Ma chair frissonne de frayeur devant toi,
Et je crains tes jugements.
   121 Aïn.
J'ai pratiqué le droit et la justice ;
Ne m'abandonne pas à mes oppresseurs !
   122 Prends sous ta garantie le bien de ton serviteur ;
Que les orgueilleux ne m'oppriment pas !
   123 Mes yeux languissent après ta délivrance,
Après la parole de ta justice.
   124 Agis envers ton serviteur selon ta bonté,
Et m'enseigne tes statuts.
   125 Je suis ton serviteur ; rends-moi intelligent,
Pour que je connaisse tes témoignages.
   126 Il est temps que l'Eternel agisse ; Ils ont renversé ta loi.
   127 C'est pourquoi j'aime tes commandements
Plus que l'or, même que l'or fin.
   128 C'est pourquoi j'estime droits tous tes commandements,
Et je hais toute voie de mensonge.
   129 Pé.
Tes témoignages sont admirables ;
C'est pourquoi mon âme les a gardés.
   130 La révélation de tes paroles illumine ;
Elle donne de l'intelligence aux simples.
   131 J'ai ouvert la bouche et j'ai soupiré,
Car j'étais avide de tes commandements.
   132 Tourne vers moi ta face et aie pitié de moi,
Comme cela est juste à l'égard de ceux qui aiment ton nom.
   133 Affermis mes pas dans ta parole,
Et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi !
   134 Délivre-moi de l'oppression des hommes,
Afin que je garde tes commandements.
   135 Fais luire ta face sur ton serviteur,
Et m'enseigne tes statuts !
   136 Mes yeux se fondent en ruisseaux d'eau,
Parce qu'on n'observe pas ta loi.
   137 Tsadé.
Tu es juste, ô Eternel !
Et droit dans tes jugements.
   138 Tu as prescrit tes témoignages avec justice
Et en toute vérité.
   139 Mon zèle m'a consumé,
Parce que mes ennemis ont oublié tes paroles.
   140 Ta parole est pure de tout alliage ;
Aussi ton serviteur l'aime.
   141 Je suis petit et méprisé ;
Mais je n'oublie pas tes ordonnances.
   142 Ta justice est une justice éternelle,
Et ta loi n'est que vérité.
   143 La détresse et l'angoisse m'ont atteint,
Mais tes commandements font mes délices.
   144 Tes témoignages ne sont que justice à toujours ;
Rends-moi intelligent, afin que je vive !
   145 Koph.
Je crie du fond du coeur ; réponds-moi, Eternel !
Je garderai tes statuts.
   146 Je crie à toi, sauve-moi !
Et je garderai tes témoignages.
   147 Je devance l'aurore et je crie ;
Je m'attends à tes paroles.
   148 Mes yeux devancent les veilles de la nuit,
Pour méditer ta parole.
   149 Ecoute ma voix, selon ta bonté ;
Eternel, selon les promesses de ta justice, fais-moi vivre !
   150 Ils approchent, ceux qui courent au crime ;
Ils se tiennent loin de ta loi.
   151 Tu es proche, ô Eternel !
Et tous tes commandements ne sont que vérité.
   152 Dès longtemps je sais par tes témoignages
Que tu les as établis pour toujours.
   153 Resch.
Regarde mon affliction et me délivre ;
Car je n'ai point oublié ta loi.
   154 Défends ma cause et me rachète ;
Fais-moi vivre, selon ta parole !
   155 Le salut est loin des méchants,
Parce qu'ils ne recherchent point tes statuts.
   156 Tes compassions sont en grand nombre, ô Eternel !
Fais-moi vivre, selon tes décrets.
   157 Nombreux sont mes persécuteurs et mes adversaires ;
Mais je ne m'écarte pas de tes témoignages.
   158 J'ai vu les infidèles, et j'en ai horreur ;
Ils n'observent pas ta parole !
   159 Considère que j'aime tes commandements ;
Eternel, fais-moi vivre, par ta bonté.
   160 Toute ta parole est vérité,
Et tous les décrets de ta justice sont éternels
   161 Schin.
Les grands m'ont persécuté sans cause ;
Mais mon coeur n'a craint que tes paroles.
   162 Je me réjouis de ta parole
Comme celui qui a trouvé un grand butin.
   163 Je hais le mensonge, je l'ai en abomination ;
C'est ta loi que j'aime.
   164 Je te loue sept fois le jour,
Pour les décrets de ta justice.
   165 Grande est la paix de ceux qui aiment ta loi ;
Rien ne peut les renverser.
   166 J'ai attendu ta délivrance, ô Eternel !
Et pratiqué tes commandements.
   167 Mon âme a gardé tes témoignages,
Et j'ai pour eux un grand amour.
   168 J'ai gardé tes commandements et tes témoignages,
Car toutes mes voies sont devant toi.
   169 Thav.
Que mon cri parvienne jusqu'à toi, ô Eternel ! Rends-moi intelligent, selon ta parole.
   170 Que ma supplication arrive en ta présence ;
Délivre-moi, selon ta parole !
   171 Mes lèvres répandront ta louange,
Quand tu m'auras enseigné tes statuts.
   172 Ma langue célèbrera ta parole,
Car tous tes commandements sont justes.
   173 Que ta main me soit en aide !
Car j'ai fait choix de tes commandements.
   174 Je soupire après ton salut, ô Eternel,
Et ta loi est tout mon plaisir.
   175 Que mon âme vive, afin qu'elle te loue,
Et que les décrets de ta justice me soient en aide !
   176 Je suis errant comme une brebis perdue :
Cherche ton serviteur,
Car je n'ai pas oublié tes commandements.