Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Concordance Strong française - Lexiques Hébreu/Araméen et Grec

Partager

Etudiez la Bible grâce aux lexiques Hébreu/Araméen et Grec de la Concordance biblique Strong en français, disponible gratuitement en ligne !

Lexique hébreu Lexique grec Grammaire hébraïque Grammaire grecque Bible Segond avec Strong

Qu'est-ce que la Concordance de James Strong ?

James Strong est un théologien américain du XIXe siècle (1822-1894). Il fut professeur d'exégèse biblique.

Pour faciliter l'étude des textes bibliques, il dirigea plus de 100 personnes pour publier, en 1890, sa concordance des mots hébreux et grecs. Chaque mot racine (on ne compte pas toutes les déclinaisons des verbes...) est numéroté, pour l'hébreu de 1 à 8674 (Ancien Testament) et pour le grec de 1 à 5523 (Nouveau Testament). La concordance contient également des précisions grammaticales et des informations supplémentaires.

Pour chaque mot, la concordance donne le mot dans la langue d'origine (hébreu, araméen, grec), le mot translitéré (convertion en alphabet latin), l'origine du mot (vient d'une autre langue, formé à partir d'un mot plus court...), sa prononciation (en phonétique), sa catégorie lexicale (nom, verbe, ...), ses différentes traductions en français dans la Bible Louis Segond 1910 (LSG) et les définitions qu'il peut prendre selon les contextes.

Certains passages de l'Ancien Testament sont en Araméen, cette information est donnée pour les mots en question mais ils demeurent classés dans le lexique hébreu.

James Strong a construit sa concordance à partir de la traduction anglaise King James (KJV). La version Louis Segond 1910 (LSG) a été utilisée pour traduire la Concordance Strong en français. En effet, les deux traductions ont en commun d'être très littérales, ce qui facilite les concordances entre les termes. Les textes originaux sur lesquels sont basées ces deux traductions ne sont pas les mêmes, ce qui peut mener à quelques différences.

Comment utiliser la Concordance

Les textes originaux ont été utilisés pour créer les lexiques hébreu et grec contenant tous les mots de la Bible. A chacun a été attribué un numéro.

Il est possible de lister des mots à partir des listes alphabétiques ou d'une recherche dans la concordance

Mais de façon plus intéressante, les numéros Strong ont été incorporés dans la Bible : vous pouvez lire la Bible Segond avec Strong (LSGS) où chaque terme est suivi d'un ou plusieurs numéros Strong rapportant aux termes originaux utilisés et si besoin à leur grammaire.
Ainsi, vous pouvez savoir quel mot original a servi pour traduire tel ou tel mot en français et connaître tous les sens que revêt originellement le terme biblique.

Cette étude approfondie permet d'élargir la compréhension du texte biblique qui, comme pour toute traduction, peut perdre de sa profondeur en ommettant des compréhensions plus larges ou légèrement différentes.

Abbréviations

La concordance Strong fait des renvois à d'autres dictionnaires et lexiques des langues bibliques :
BDB
Dictionnaire hébreu-anglais Brown-Driver-Briggs
CLBL
A Concise Lexicon of the Biblical Languages de M. Robinson et J. Green
TDNT
Theological Dictionary of the New Testament, lexique grec, par Kittel et Friedrich. Les renvois sont sous la forme 1:234,567 (volume 1 page 234 dans la version non abrégée, page 567 dans la version abrégée)
TWOT
Theological Wordbook of the Old Testament, lexique hébreu par Harris, Archer et Waltke

Copyright

Version anglaise : Exhaustive Concordance par James Strong, S.T.D., LL.D. 1890, Domaine Public pour la version Anglaise.

La traduction française de la Concordance Strong présentée ici est sous copyright © Yves PETRAKIAN. 123-bible.com.
Elle est utilisée avec l'aimable autorisation de Yves Petrakian.
Cette traduction est originellement prévue pour fonctionner dans le logiciel Bible Online, disponible à 123-bible.com.

Un travail très conséquent a été effectué pour adapter la concordance au format Web utilisé sur Lueur. Malgré tout le soin apporté, il peut rester quelques erreurs, merci de nous en faire part.