Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Les 4 saisons

Auteur :
Type : Enseignement
Thème : La Création
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Introduction

Les saisons de la nature nous permettent de mieux comprendre notre vie spirituelle parce que la nature est l'image de Dieu

Pascal a dit : « La nature a des perfections pour montrer qu'elle est l'image de Dieu et des défauts pour montrer qu'elle n'en est que l'image. »

Ecc 3 :1 "Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux:
2 un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté"

Gen 8 :22 "Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point."

Ps 1 :1 "Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs,
2 Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, et qui la médite jour et nuit!
3 Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu'il fait lui réussit."
En sa saison, donc pas tout de suite...
La fin de ce passage biblique nous indique que Dieu lui même compare les étapes de la vie de l'homme avec les saisons.

Si dans la nature les plantes évoluent en même temps, selon la saison, il n'en est pas de même pour chaque chrétien qui peut se trouver à des saisons différentes de sa vie spirituelle. C'est important de tenir compte de cette différence pour mieux nous comprendre.

Cette réflexion sur les saisons de la vie peut se comprendre de 2 manières,
- Si nous nous comparons à une plante annuelle semée au printemps et mourant à l'hiver, les saisons représentent le cheminement de la jeunesse à la mort. (en 4 étapes)
- Si nous nous comparons à un arbre, les saisons représentent des étapes qui se succèdent et reviennent régulièrement au cours de la vie, c'est plutôt le sens de ce message, inspiré, pour une partie, par la lecture du livre « Dans la vigne de mon père » de L. Jacobsen

1/ Le Printemps

11/ Beauté, parfum, amour

Cantique 2 :11 "Car voici, l'hiver est passé; La pluie a cessé, elle s'en est allée."
12 Les fleurs paraissent sur la terre, le temps de chanter est arrivé, et la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes.
13 Le figuier embaume ses fruits, et les vignes en fleur exhalent leur parfum. Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!"

Et nous retrouvons la même chose au chapitre 7 et les même versets
Cantique 7 :11 "Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs, demeurons dans les villages!
12 Dès le matin nous irons aux vignes, Nous verrons si la vigne pousse, si la fleur s'ouvre, si les grenadiers fleurissent. Là je te donnerai mon amour.
13 Les mandragores répandent leur parfum"

mandragores : plante à racines biscornues qu'on utilisait en sorcellerie (larousse)
Sauf pour le blé d'automne, les semis se font au printemps et que faut-il faire avant de semer : préparer le lit de semence. (on ne parlera pas ici du labourage qui sera observé en hiver) Au début du printemps, il s'agit de rendre le sol plus fin par un travail superficiel pour que les futurs graines aient le maximum de chance de germer.
Est-ce que nous pouvons évangéliser autour de nous sans donner auparavant de l'amour à notre prochain ? sans préparer le lit de semence.

12/ Pureté

Le printemps est aussi symbole de pureté : les cerisiers, les pruniers tout blancs
De pureté aussi parce que tout est neuf. Quand nous reconnaissons notre péché et acceptons Jésus comme le purificateur de nos âmes nous devenons purs et de nouvelles créatures

2Cor 5:17 "Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles."

1Jean 1:9 "Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité."

13/ Promesse

Chaque fleur est la promesse de fruits, comme la connaissance et la vie avec Jésus est la promesse de fruits dans notre vie.

2 Pi 2 "Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur!
3 Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu,
4 lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise,
5 à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science,
6 à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété,
7 à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité."

Nous voyons ici tout un enchaînement de la foi à l'amour (l'amour étant le fruit de l'Esprit le + important)

c'est ce qui se passe dans la nature :
- la fleur fait confiance au vent ou aux insectes pour transporter le pollen des étamines sur ses pistils
- le pollen féconde l'ovule
- l'ovule fécondée évolue en fruit en passants par plusieurs étapes, par exemple le stade de nouaison.

C'est cela une promesse : une réussite assurée si on la laisse évoluer dans les meilleures conditions.

14/ Fragilité

Mt 13 :19 "Lorsqu'un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin. (sur un sol qui l'empêche de germer)"

Dans notre vie spirituelle comme dans la nature, si le printemps est une période de croissance importante, c'est aussi une période de grande fragilité. Regarder les tiges comme elles sont frêles, combien les feuilles sont tendres et faciles à être attaquées par toutes sortes de petites bêtes.

Notre ennemi le diable est exaspéré de voir notre croissance en Christ et ne nous laissera pas tranquille, d'où l'importance de se protéger.

Une nuée de grêle ou une gelée au printemps est catastrophique pour beaucoup de jeunes plantes.
Pour éviter cela on recouvre les plants de film plastique (fraisier) ou de grandes toiles blanches sur certains vergers.
A de nombreux passage, la Bible nous promet une protection divine.

Ps 5 :11 "Alors tous ceux qui se confient en toi se réjouiront, Ils auront de l'allégresse à toujours, et tu les protégeras"

15/ Un temps favorable pour se nourrir

Comme pour les plantes, profitons de ces temps de croissance favorable, car des périodes viendront où le temps sera beaucoup moins propice.

Prenons toute la nourriture nécessaire pour affronter les sécheresses de l'été et le froid de l'hiver. (soyons plutôt des fourmis que des cigales)

Que la cette sève, si abondante au printemps, ne serve pas seulement de construction extérieure mais à une construction interne.

Les fleurs fanent, les fruits s'annoncent, c'est la fin du printemps et l'arrivée de l'été.

2/ L'été

21/ Importance de l'enracinement

Psaumes 32:4 LSG "Car nuit et jour ta main s'appesantissait sur moi, Ma vigueur n'était plus que sécheresse, comme celle de l'été."

Si notre enracinement n'est pas profond nous risquons la mort par la sécheresse (c'est ce que nous dit une partie de la parabole du semeur)
D'où l'importance, quand les temps sont favorables, au printemps, de ne pas pousser seulement en hauteur, mais aussi en profondeur

Marc 4:17 "mais ils n'ont pas de racine en eux-mêmes, ils manquent de persistance, et, dès que survient une tribulations ou une persécution à cause de la parole, ils y trouvent une occasion de chute."
C'est aussi la parabole de la maison construite sur le sable ou sur le roc, mais revenons à la nature.

Jérémie 17:8 "Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant; il n'aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert; dans l'année de la sécheresse, il n'a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit."
voir aussi Psaumes 1:3

exemple : les tomates trop arrosées en surface, ne développent pas de racines en profondeur. Quitte à les faire souffrir un peu, il vaut mieux ne pas trop les arroser pour les obliger à aller chercher l'eau plus en profondeur.

22/ C'est dans l'épreuve que l'on grandit

La chaleur de l'été est indispensable à la formation de bons fruits, mais la plante peut être soumise à rude épreuve en plein été. Nous, nous buvons, pour compenser notre perte d'eau, la plante doit imaginer toutes sortes d'inventions pour limiter son évapotranspiration et récupérer le maximum d'eau. (feuilles en forme d'entonnoir, récupération de la rosée)
Jacques 1:2-4 "Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien."

C'est souvent dans un climat d'hostilité qu'on fait des pas de foi.

Romains 5:3-4 "Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance."

Jac 1:2-3 "Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience."

23/ Un travail régulier et dans l'ordre

Si le but de notre vie, comme celui de la plante est de porter du fruit, cela ne va pas sans contrainte et travail.
Le livre de la genèse nous avait déjà donné le ton

Genèse 3:17-19 "C'est à force de peine que tu tireras de la terre ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs. C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain"

Celui qui écrit un livre peut partir en vacances pendant 2 mois et se remettre à son livre quand il revient. Les cultivateur, c'est très difficile de partir en vacances, et surtout pas au printemps, en été, et à l'automne.

Proverbes 24:30-31 "J'ai passé près du champ d'un paresseux, et près de la vigne d'un homme dépourvu de sens. Et voici, les épines y croissaient partout, Les ronces en couvraient la face"
Comme pour le travail de la terre, la vie spirituelle ne peut stagner trop longtemps sans la mettre en péril. Il faut en tirer les leçons et c'est ce qu'à fait Salomon dans ce livre des proverbes :

(Suite) Pro 24:32-34 "J'ai regardé attentivement, et j'ai tiré instruction de ce que j'ai vu.
33 Un peu de sommeil, un peu d'assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir !...
34 Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, Et la disette, comme un homme en armes."

Il est souvent question de paresseux dans les proverbes.
En fait un paresseux, ce n'est pas quelqu'un qui ne veut pas porter du fruit, mais quelqu'un qui, chaque jour, trouve une excuse pour ne pas travailler.

Travailler avec diligence à la vigne du Seigneur, consiste à faire ce qui doit être fait au bon moment, sans tenir compte de nos préférences personnelles. Parfois cela nous oblige à dire non à quelque chose de bon pour quelque chose de meilleur.

24/ Fin de l'été apprentissage de la patience

Les traitements, les désherbages, les arrosages et les autres travaux ayant été effectués la fin de l'été est souvent une période plus calme (surtout pour la vigne) Dieu seul terminera de faire mûrir le fruit et l'homme ne pourra intervenir pour l'améliorer.

Si nous avons été obéissant, nous n'avons plus qu'à nous montrer patient. car l'homme plante et arrose, mais c'est Dieu qui fait croître

1 Cor 3 :7 "en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître."

Reprenons Jacques qui parle beaucoup de la patience

Jacques 5 :7 "Soyez donc patients, frères jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière-saison.
8 Vous aussi, soyez patients, affermissez vos coeurs, car l'avènement du Seigneur est proche. "

C'est dans cette patiente attente que le raisin va devenir de plus en plus doux et savoureux. La parole de Dieu aussi assimile souvent la patience à la douceur.

3/ L'automne

C'est la saison des récoltes. La vigne se courbe sous le poids des raisins : le fruit est l'aboutissement du dur labeur et aussi de notre patience.

31/ l'eau changée en vin

Ce premier miracle de Jésus, à Cana, (Jean 2) se réalise dans la vigne chaque année ; car, en fait, qu'est-ce que la vigne si ce n'est qu'une machine merveilleuse qui transforme l'eau du ciel en vin.
Jésus fait la même chose il a seulement été plus rapide.

Si nous sommes infidèle, Dieu reste fidèle en utilisant le si peu de chose que nous sommes Dieu peut faire de grandes choses, comme l'eau changée en vin, c'est un miracle !

Acte 14 :16 "Ce Dieu, dans les âges passés, a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies, 17 quoiqu'il n'ait cessé de rendre témoignage de ce qu'il est, en faisant du bien, en vous dispensant du ciel les pluies et les saisons fertiles, en vous donnant la nourriture avec abondance et en remplissant vos coeurs de joie."
Malgré leur peu de reconnaissance, Dieu a continué de nourrir les humains. Mais c'est aussi de nourriture spirituelle qui remplit notre coeur de joie.

32/ Les récoltes ça se fête

Comme l'eau changée en vin, tout ce que nous mangeons est un véritable exploit de la transformation de l'eau et du gaz carbonique en nourriture.

Dieu nous demande de célébrer ce miracle par 2 fêtes : la fête des moissons et la fête des récoltes.

Exode 23 :16 "Tu observeras la fête de la moisson, des prémices de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs; et la fête de la récolte, à la fin de l'année, quand tu recueilleras des champs le fruit de ton travail."

En prime de la multitude des fruits et légumes Dieu nous fait cadeau de la multitude des couleurs, comme pour donner encore plus un air de fête à cette saison.
C'est au moment de leur mort que les feuilles deviennent les plus jolies. Elles ont rempli leur mission, celle de nourrir le fruit et, quand on a rempli sa mission, on peut se retirer en paix et heureux.

33/ On reconnaît l'arbre à ses fruits

Mtt 7:16 "Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?
17 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits."

Gal 6 :7 "Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera."

Le fruit rend visible ce que l'on ne voyait pas, nos belles paroles et nos bons principes sont confirmés ou non. Un fruit est infalsifiable.

Ps 17:21 "Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux."

34/ Le fruit est une récompense

Jn 4:36 "Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble."

Dieu promet la vie éternelle, récompense suprême, pour tous ceux qui travaillent à produire du fruit, il s'agit ici des fruits de l'Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi (gal 5 :22)
Porter du fruit, pour le chrétien, c'est aussi transmettre l'Amour de Dieu et tous ces dons autour de nous.
La moisson est promise comme récompense à ceux qui sont fidèles à faire le bien :

Ga 6:9 "Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas."

35/ Et s'il n'y a pas de fruit

Habakuk 3:17 "Car le figuier ne fleurira pas, La vigne ne produira rien, Le fruit de l'olivier manquera, Les champs ne donneront pas de nourriture; Les brebis disparaîtront du pâturage, et il n'y aura plus de boeufs dans les étables.
18 Toutefois, je veux me réjouir en l'Eternel, Je veux me réjouir dans le Dieu de mon salut.
19 L'Eternel, le Seigneur, est ma force; Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, et il me fait marcher sur mes lieux élevés."

Nous ne comprenons pas toujours pourquoi les fruits manquent.
Mais, en général, si nous ne portons pas de fruit, nous devons nous remettre en cause.
Quelques passages bibliques sont assez dur pour ceux qui ne portent pas de fruit

Jérémie 8:13 "Je veux en finir avec eux, dit l'Éternel; il n'y aura plus de raisins à la vigne, plus de figues au figuier, et les feuilles se flétriront; ce que je leur avais donné leur échappera."

Le peuple d'Israël s'étant détourné de Dieu et ne portant plus de fruits pour Lui, Dieu l'a privé aussi de fruits matériel.
D'autres passages bibliques montrent la patience du cultivateur

Luc 13 :8 "Le vigneron lui répondit: Seigneur, laisse-le encore cette année; je creuserai tout autour, et j'y mettrai du fumier. 9 Peut-être à l'avenir donnera-t-il du fruit."

36/ Le temps des réserves

Après la récolte des fruits la plante doit faire des réserves pour l'hiver
Le fruit n'épuisant plus la plante, celle-ci doit en profiter pour faire quelques réserves avant l'hiver, un peu comme avant le printemps. C'est généralement à ce moment que se forment les bourgeons, même s'ils ne sont pas encore visibles de l'extérieur.
Après des périodes intenses où nous avons beaucoup donné pour l'oeuvre de Dieu, il faut savoir se ressourcer, mais l'hiver approche pour nous obliger à une pause.

4/ L'hiver

41/ arrêtez ! chaque étape a une fin

Es 30:15 "Car ainsi a parlé le Seigneur, l'Eternel, le Saint d'Israël: C'est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C'est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l'avez pas voulu!"
La suite du texte nous parle du peuple qui court dans tous les sens

Ps 46:10 "Arrêtez, et sachez que je suis Dieu: Je domine sur les nations, je domine sur la terre."

Le temps de l'hiver est un temps de ressourcement et de préparation par Dieu, comme la vigne subit ce repos de végétation.
Comme au moment de la chute des fleurs, la vigne perd son éclat.

Phi 3:13 "Frères, je ne pense pas l'avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant."

Même Paul ne comprend pas vraiment pourquoi il faut tourner la page du passé.
Il faut accepter qu'une action ait une fin. Nos grandes victoires sont souvent suivis de passages à vide, voir d'échec. C'est sans doute du au fait que nous n'admettons pas complètement que les fruits que nous portons ne sont pas nos fruits, mais les fruit du cep. (et le cep c'est Jésus)

42/ Une pause de rafraîchissement

Ps 23:2 Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. 3 Il restaure mon âme..."
Comme la vigne nous sommes vivifiés par le repos

Dieu à institué le repos du Saba, pour nous restaurer en lui.
Les hommes ont institué les 35 heures, mais ce n'est pas forcément pour les mêmes raisons !

43/ Le Labourage

pro 20 :4 "A cause du froid, le paresseux ne laboure pas; A la moisson, il voudrait récolter, mais il n'y a rien."

Une fois moissonné le blé, le maïs et bien d'autres végétaux laissent des pieds coupés au sol, appelés chaume. Le labour va consister à enfouir profondément ces souches blessées pour qu'elles soient décomposées dans le sol et disparaissent.

Cette vie active pendant les 3 saisons précédentes a sans doute provoqué aussi des blessures, des déceptions, des rancoeurs qui nous empoisonnent.

Le labourage dans notre vie consiste à enfouir tous ces fardeaux en Christ, pour qu'il se détruisent à jamais.

1 Pi 5:7 "Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous."

Et c'est plus léger que nous pourrons repartir et être plus efficaces.

44/ La taille ou l'émondage

Jn 15:2 "Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit."

Pour la vigne, comme pour les autres arbres on choisit le moment de l'arrêt de la sève pour qu'elle pleure le moins possible. Dieu choisit aussi pour nous des moments propices pour nous couper de telles ou telles parties de notre vie.
La taille est nécessaire pour ne pas laisser notre énergie s'éparpiller librement un peu partout. Il y a aussi des branches malsaines dont il faut se séparer.
Mt 5:30 "Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne."

45/ Attaché au Christ

Les sarments de la vigne ne subissent pas seulement une taille, on les attache au fil de fer.
Au départ cette attache sert à éviter que le sarment parte complètement vers le haut, (on peu comparer cela à une certaine humiliation pour nous) puis par la suite cette attache lui permet de porter tous les fruits sans casser. C'est sur cette belle image du Christ qui nous soutient que s'achève la dernière de nos 4 saisons.

Conclusion

Ces alternances de saison dans la nature et dans notre vie spirituelle devraient nous permettre d'accepter deux choses :
- que mon frère ou ma soeur soit à une saison différente de la mienne.
- que je passe, moi même, par différentes étapes pour porter du fruit.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères