Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Une famille heureuse, c'est possible
4. Le respect mutuel

Auteur :
Type : Dossier
Thème : La famille
Source : FEEBF   
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. Une famille heureuse, c'est possible
  2. La perfection du plan divin
  3. Un cri d'alarme
  4. Le respect mutuel
  5. Des parents qui s'aiment et qui sont unis
  6. Eduquer les enfants
  7. L'amour inconditionnel

Le respect entre les différents membre de la famille est une qualité indispensable pour vivre une vie de famille heureuse.

Respect du mari pour sa femme

" C'est ainsi que le mari doit aimer sa femme, comme son propre corps. "

Ephésiens 5. 28

Respect de la femme pour son mari

" Mais, comme l'Eglise est soumise au Christ, que les femmes soient soumises en tout à leurs maris. "

Ephésiens 5. 24

Respect des parents pour les enfants

" Si quelqu'un ne prend pas soin des siens, surtout de ceux qui vivent dans sa maison, il a renié la foi, il est pire qu'un incroyant. "

1 Timothée 5. 8

" Parents, n'exaspérez pas vos enfants, de peur qu'ils ne se découragent. "

Colossiens 3. 21

Respect des enfants pour les parents

" Honore ton père et ta mère… "

Exode 20. 12

Une saine autorité est indispensable

" Soumettez-vous les uns aux autres à cause du respect que vous avez pour le Christ. Car le mari est le chef de sa femme, comme le Christ est le chef de l'Eglise. "

Ephésiens 5. 21, 23

Dans le plan de Dieu, l'homme est responsable de son foyer. Ce n'est pas parce que l'homme serait supérieure à la femme, mais simplement parce que tout foyer, toute organisation a besoin d'une autorité. Ainsi Dieu a établi le mari comme responsable de son foyer. Le véritable " leader " est une personne remplie d'humilité.

Jésus-Christ a dit :

" Au contraire, si quelqu'un être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur, et si quelqu'un veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. "

Matthieu 20. 26-27

Notre tendance est de penser que nous pouvons éliminer l'autorité de Dieu sur les hommes et celle du mari sur la femme, tout en maintenant l'autorité du couple sur les enfants.

Nous constatons que Dieu n'est plus reconnu comme autorité et aussi que le père a souvent été éliminé dans sa position de responsable du foyer. A son tour, l'autorité de la mère est remplacer par celle des enfants. Il en résulte que les parents se plaignent d'avoir des enfants rebelles et dominateurs. La Bible est plus réaliste que l'homme d'aujourd'hui.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères