Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Nos progrès spirituels vus par le Cantique des Cantiques
1. I050 - Nos progrès spirituels vu par le Cantique des Cantiques

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année I
Source : Lueur
Réf./Date source : 19/02/2004  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. I050 - Nos progrès spirituels vu par le Cantique des Cantiques
  2. I058 - Nos progrès spirituels vu par le Cantique des Cantiques

Cantique des cantiques 2. 16 : Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui.

Il y a là une question de priorité – premièrement mon bien-aimé m'appartient, ensuite seulement je suis à lui. Nous pourrions transposer et au lieu de mettre "bien-aimé" nous pourrions dire "Jésus".

Le chrétien qui prononce cette parole est dans les débuts de sa vie chrétienne. Il pense que Jésus est à lui voire à son service pour le garder de tout mal, pour lui accorder tout ce dont il désire. Un peu comme le génie d'une lampe qui doit répondre au moindre vœu Jésus doit répondre à la prière ... et si possible - vite ! "S'il ne le fait pas, je boude et je ne vais plus à l'église, à quoi me sert Dieu si ce n'est pas pour répondre à tous mes besoins, à tous mes désirs ?". Ainsi le Christ est devenu "un produit de consommation" qui doit me servir, me satisfaire !!!

Si cet état d'esprit peut se comprendre lors de la découverte de l'amour de Jésus qui agit concrètement dans nos vies, il n'est pas pensable qu'il se prolonge durant des années.

Dieu – Jésus – l'Esprit Saint – ne sont pas et ne doivent pas être des produits de consommation à qui l'on ordonne. Ils sont des Etres qui forcent le respect, souvenez-vous en toujours.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères