Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

I086 - Tu me fais gerber – tu es un boulet

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année I
Source : Lueur
Réf./Date source : 26/03/2004  
Publié sur Lueur le
Partager

J'ai entendu voici quelque temps une personne dire ces deux phrases à une autre personne. Il y a des paroles blessantes et comme le dit un chant : "les mots tuent parfois, c'est un venin mortel ; les mots tuent parfois - la douleur est cruelle"

Combien de fois ai-je dû prier pour des personnes qui avaient entendues dans leur jeunesse "tu es nul - tu n'arriveras jamais à rien – tu es moche - ..." des paroles de malédiction qui restent encore gravées dans les mémoires des décennies après.

Je trouve que Jacques, l'auteur de l'épître biblique qui porte son nom, écrit parfaitement en ce qui concerne les méfaits de la langue :

"Si quelqu’un ne commet jamais d’erreur dans ce qu’il dit, c’est un homme parfait, capable de maîtriser tout son être. Nous mettons un mors dans la bouche des chevaux pour qu’ils nous obéissent, et nous pouvons ainsi diriger leur corps tout entier. Ou bien, pensez aux navires: même s’ils sont très grands et que des vents violents les poussent, on les dirige avec un très petit gouvernail, et ils vont là où le pilote le veut. De même, la langue est une très petite partie du corps, mais elle peut se vanter d’être la cause d’effets considérables. Pensez au petit feu qui suffit à mettre en flammes une grande forêt ! Eh bien, la langue est pareille à un feu. C’est un monde de mal installé dans notre corps, elle infecte notre être entier. Elle enflamme tout le cours de notre existence d’un feu provenant de l’enfer même.

L’être humain est capable de dompter toute espèce de bêtes sauvages, d’oiseaux, de reptiles et de poissons, et, en fait, il les a domptés. Mais personne n’a jamais pu dompter la langue: elle est mauvaise et sans cesse en mouvement, elle est pleine d’un poison mortel. Nous l’utilisons pour louer le Seigneur, notre Père, mais aussi pour maudire les êtres humains que Dieu a créés à sa ressemblance. Des paroles de louange ou de malédiction sortent de la même bouche. Mes frères, il ne faut pas qu’il en soit ainsi".

Faisons attention à ce que nous disons aujourd'hui à ceux qui nous entourent.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères