Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

I213 - Beethoven, l'égoïste

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année I
Source : Lueur
Réf./Date source : 31/07/2004  
Publié sur Lueur le
Partager

"Je hais tout le monde et je me hais moi-même, personne ne se soucie de moi. J'ai du génie, j'ai du cœur, cependant je n'ai personne à aimer et je suis comme un misérable". C'est ainsi que s'exprimait Beethoven à l'un de ses confrères alors qu'ils marchaient dans la ville quand subitement, il entendit un air de musique qui lui était fort familier. Il frappa à la porte et c'est un jeune cordonnier qui lui ouvrit, sa sœur aveugle essayait de jouer une des compositions de cet homme prestigieux sur un vieux piano. Beethoven se mit à sa place et charma toute la pièce, au moment de partir, il promit à ces jeunes de revenir... ils l'attendent toujours !

Beethoven retomba dans la mélancolie alors qu'à peu de distance de lui, des jeunes espéraient son retour, il est resté enfermé dans son égoïsme.

L'homme est naturellement égoïste, il désire être aimé mais il oublie souvent que seul l'amour engendre l'amour. "Quand un homme offrirait tous les biens de sa maison contre l’amour, Il ne s’attirerait que le mépris" nous dit la Bible par le Cantique des Cantiques 8:7.

Arrête de t'apitoyer sur ton sort, ouvre tes yeux, ouvre ton cœur et va aider, va aimer ceux qui t'entourent

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères