Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

I282 - Petites causes. Grands effets

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année I
Source : Lueur
Réf./Date source : 08/10/2004  
Publié sur Lueur le
Partager

Au Japon, à l'heure de pointe, 17 trains ont été retardés et des milliers de voyageurs de la banlieue de Tokyo en ont souffert. Les portes d'un train étaient restées coincées

Une inspection minutieuse a permis de découvrir que le responsable de cette perturbation était un insecte de trois millimètres. Celui-ci était coincé dans les circuits de commande du train.

C'est la première fois qu'un tel accident survenait, ont assuré les ingénieurs. Un petit rien, et voilà tout un ensemble parfaitement au point qui tombe en panne.

Petites causes, grands effets, dit la sagesse populaire.

Ne nous faut-il pas rechercher ce qui coince, ce qui bloque notre vie, n'y a-t-il pas des perturbations auxquelles il faudrait remédier ?

Et ne devrait-on pas remonter à la source de toutes nos lacunes, nos erreurs, nos errements, nos défaillances?

Au point de départ il y a eu la déviation qui s'appelle le péché. Il provoque la rupture entre nous et Dieu.

Une petite désobéissance en a provoqué d'autres, bien plus grandes. Et maintenant, nous sommes "coupés de Dieu et notre communication avec Lui est totalement rompue".

Ce serait irrémédiable si Dieu lui-même, par amour pour nous, n'avait prévu la solution. Il a envoyé Jésus pour que la communication soit rétablie. Non seulement Jésus a donné des enseignements sublimes, mais il s'est livré lui-même à la mort, sur la croix en notre faveur. Et dès lors, nous pouvons être à nouveau reliés en direct avec Dieu.

Tout peut revivre. Le train de notre vie se remet en marche.

Si vous êtes "déconnecté" de Dieu à cause de votre péché, venez vers Jésus pour recevoir le pardon... et l'aide pour ne plus recommencer.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères