Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

I359 - Non à la solitude

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année I
Source : Lueur
Réf./Date source : 24/12/2004  
Publié sur Lueur le
Partager

En ce jour, tout le monde ou presque, s'affaire aux derniers préparatifs de la veillée de Noël, les cadeaux, le repas, ... C'est la soirée de fête familiale par excellence qui a détrônée il y a bien longtemps le coté religieux.

Dans notre église, nous n'aurons pas de célébration religieuse mais un accueil pour les personnes qui sont seules, environ une centaine chaque année.

"Venez passer la veillée de Noël avec nous autour d'un buffet animé, au lieu de vous morfondre seul chez vous devant votre télé" leur dit-on !

Avez-vous pensé à tous ceux qui seront seuls pour cause de divorce, de décès, de leur célibat non désiré, ...

Noël, ce n'est pas seulement les cadeaux et le bien manger c'est aussi, et surtout, la convivialité et l'accueil de l'autre.

Souvent les évangiles nous décrivent Jésus prenant un repas ou logeant avec les plus exclus.

Chez le traître et voleur Zachée par exemple :

"Zachée, il faut que je loge chez toi aujourd’hui. Il se dépêcha de descendre et le reçut avec joie. En voyant cela, tous critiquaient Jésus, ils disaient : Cet homme est allé loger chez un pécheur !

Zachée, debout devant le Seigneur, lui dit : Écoute, Maître, je vais donner la moitié de mes biens aux pauvres, et si j’ai pris trop d’argent à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois autant.

Jésus lui dit : Aujourd’hui, le salut est entré dans cette maison, parce que tu es, toi aussi, un descendant d’Abraham. Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus". Luc 19.5-10

Prendre un repas avec ceux qui sont seuls quelque que soit leur condition sociale, peut changer leur vie, voulez-vous y contribuer aujourd'hui ?

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères