Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II002 - La lampe sacrée brûlait encore

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
La lampe sacrée brûlait encore. 1 Samuel 3:3

Une lampe allumée même si nous sommeillons montre que nous sommes dans l'attente. Une lampe allumée dehors, autrefois, aidait les voyageurs à s'orienter dans la nuit, la neige, c'était un signe d'accueil également.

Aujourd'hui, les rues de nos villes, les vitrines des magasins sont éclairées à outrance, nous sommes quelquefois éblouis devant toute ces lumières qui nous empêchent même de bien voir les étoiles.

Ceux qui sont égarés retrouveront-ils leur route pour autant ? Ceux qui comme le sacrificateur Eli n'ont jamais entendu la voix de Dieu pourront-ils l'entendre dans ce brouhaha ?

Samuel dormait près de la lampe, et dans le sanctuaire de Dieu. Les pharisiens de l'époque de Jésus se seraient offusqués de voir un jeune enfant dormir dans le lieu saint. Mais il était au bon endroit pour entendre la voix de Dieu. Certes il a du apprendre à la reconnaître, mais il l'a entendue. Son empressement à courir vers Eli une fois 2 fois 3 fois, montre aussi un désir d'obéir, une attitude de soumission.

Si nous voulons entendre la voix de Dieu il faut que nos lampes soient allumées, et être au bon endroit : près du cœur de Dieu, dans sa sainte présence, et au moment où on ne s'y attend pas, il va nous parler, nous appeler. Ce sera peut-être un murmure, une pensée, une lecture dans sa parole.

Et au moment où toutes les lumières éphémères de la ville s'éteindront, que les nôtres puissent continuer à briller pour montrer le chemin puisque "nous sommes la lumière du monde" dit Jésus (Matt.5:14)

Lectures proposées : 1 Samuel 3:1-10

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères