Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II008 - Rassurés

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Ta houlette et ton bâton me rassurent... Psaumes 23:4

Nous faisions une marche dans la forêt, le retour vers la voiture n’en finissait pas et commençait à me devenir pénible. Je « trainais la patte », je soufflais, perdais l’équilibre sur le chemin rocailleux. La nuit commençait à venir, je n’en pouvais plus à la fin et j’ai crié au Seigneur de me donner la force pour arriver au bout. Au moment où je commençais vraiment à faiblir, j’ai trouvé un bâton solide, droit et taillé pour moi (je suis grande)...j’ai pu finir en m’appuyant sur lui, et je l’ai gardé en souvenir.

Le chemin était toujours aussi long, mais j’avais un appui, j’étais plus forte.

Dans la lecture du jour, Jésus est sur le mont des oliviers, il livre sa dernière bataille, Il sait ce qui l’attend, il aimerait passer outre si cela était possible, mais il sait aussi qu’il doit aller jusqu’au bout. C’est alors qu’un ange lui apparait pour le fortifier. Ouf ! Dirons-nous. Mais non, l’angoisse le saisit et sa prière se fait de plus en plus pressante jusqu’à ce que sa sueur devienne comme des grumeaux de sang. L’intervention de l’ange ne fut donc pas efficace ? Je crois que si la Parole dit que l’ange l’a fortifié : il l’a fait. Mais Il fallait quand même que Jésus aille jusqu’au bout. Et le but n’avait pas changé : aller jusqu’à la croix.

Souvent lorsque nous traversons une période difficile nous demandons l’aide du Seigneur, nous aimerions être délivrés, mais il nous faut souvent aller jusqu’au bout, et traverser cette épreuve en sachant que si nous avons demandé son aide, il nous l’accorde. Nous ne la voyons peut-être pas mais sans cette aide le chemin aurait certainement été plus difficile.

Lectures proposées : Luc 22:39-45

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères