Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II013 - Ne reste pas comme tu es !

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi. La loi n’est pas contre ces choses ! Galates 5:22-23

Nous entendons trop souvent des chrétiens dire : « Je suis comme ça, je ne peux pas plaire à tout le monde, vous devez m'accepter comme je suis. » Hé bien non ! Votre caractère, votre manière de penser et de vivre, doivent être transformés. Ni le Seigneur ni les chrétiens, ni votre entourage n'ont à supporter votre mauvais caractère.

Nous ne devons pas confondre notre personnalité et notre caractère, ce sont là deux choses différentes.

La personnalité c'est l'empreinte de Dieu en vous, personne n'a la même que la vôtre et en ce sens, vous êtes une personne exceptionnelle et précieuse.

Le caractère est tout autre. Il s'agit de vos sautes d'humeur, de votre susceptibilité, de votre violence ou colère, de la manière de vous imposer ou de vous tenir, ... pour ne citer que ces quelques traits !

Si vous demandez aux autres de vous accepter comme vous êtes, c’est que vous ne désirez pas changer dans ce qui est le plus moche en vous, dans ce qui pose problème dans vos relations avec les autres. Et c’est cela qui est tragique.

Vous ne pouvez sans arrêt vous dire victime du rejet des autres alors qu'en fait c'est vous qui faites le vide autour de vous tellement vous êtes difficile à vivre !

Il vous faut en priorité vouloir changer puis demander au Seigneur de vous transformer, de rendre votre caractère conforme au sien jusqu'à ce que vous ayez en vous le fruit de l'Esprit avec plénitude.

Lectures proposées : Romains 12:1-3

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères