Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II054 - Casser la porte à coups d'épaule

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
"Considère le chemin par où tu passes" Proverbes 4:26

J'avais à peine vingt ans lorsque j'étais "moniteur" pour marginaux, souvent plus âgés que moi, dans un centre. Il était tenu par un pasteur qui avait à cœur ces jeunes, des toxicomanes en majorité.

Je me souviens particulièrement d'une nuit mouvementée du fait que l'un d'entre eux, nouvellement arrivé, était arrivé avec du LSD. Nous n'avions pas eu la possibilité de le fouiller afin de débusquer sa drogue, aussi, il l'a partageait avec qui voulait. Cette nuit-là j'étais seul avec 13 de ces jeunes et certains n'ont pas supporté cette substance toxique. Je retenais de justesse l'un se jetant par la fenêtre, un autre s'est enfermé dans les toilettes et s'est taillé profondément le poignet. Il me fallut défoncer la porte à coup d'épaule pour le sortir de là, lui faire un garrot et appeler le médecin pour "une séance de couture".

Je n'étais pas vraiment préparé à cela mais cette expérience faisait partie de ma formation humaine pour aider ceux qui m'entourent, plus particulièrement dans le milieu des marginaux ou carcéral.

Peut-être te demandes-tu pourquoi tu es dans la circonstance particulière que tu vis actuellement, que tu n'as pas cherchée et dont tu te sens bien incapable de surmonter.

Même si tu n'as pas foi en Dieu, il n'est pas impossible qu'il prépare ton avenir, conduit les circonstances pour qu'un jour tu puisses te servir de cette expérience.

Nous avons chacun la possibilité d'orienter nos expériences humaines, y compris les plus difficiles, afin de les rendre positives pour soi et pour les autres.

Lectures proposées : Proverbes 4:20-27

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères