Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II058 - Transsexuel

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi Jean 6:37

J'ai entendu ce témoignage encourageant venant d'Italie. Plusieurs églises évangéliques ont organisé des rencontres spécifiquement en direction des hommes ayant pour thème "l'amour au masculin"

Elles étaient ouvertes à tous, croyants ou non.

Les organisateurs furent étonnés de constater qu'une femme venait tous les soirs, prenait place de manière à être isolée sur les rangs à gauche puis repartait sans rien dire dès la fin de l'exposé. Ils n'ont pas osé lui dire que ces rencontres étaient uniquement destinées aux messieurs !

Le dernier jour, l'orateur fit un appel, proposant aux hommes ayant envie de vivre "l'amour" comme cela leur était exposé de prier pour eux. A leur surprise, cette femme s'approcha aussi pour recevoir la prière.

Devant l'expression du visage de ceux qui allaient prier, elle leur dit : "je suis transsexuel, je suis un homme ayant subi des transformations pour devenir une femme. Je suis venu tous les soirs et je n'ai jamais rien entendu de pareil. Si j'avais entendu parler ainsi de l'amour plus tôt, jamais je ne me serais fait opérer".

Dommage en effet que cette personne n'ait pas entendu parler du vrai sens de l'amour et rencontré de chrétiens pour lui en témoigner mais avec le Seigneur, rien n'est perdu à tout jamais. Il sait rencontrer les personnes dans leur quête et leur soif de vrai sens de la vie.

Peut-être êtes-vous tellement culpabilisé par ce que vous avez fait ou par votre manière de vivre que vous vous dites que Dieu ne peut entendre vos prières ou vous venir en aide, détrompez-vous … il vous attend !

Lectures proposées : Jean 6:35-40

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères