Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II086 - Un pasteur, une fête !

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
"Que les anciens qui gouvernent bien, soient jugés dignes d’un double honneur, principalement ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement." 1 Timothée 5:17

Je me suis rendu récemment à l'installation d'un nouveau pasteur dans une église. Une nouvelle page de l'Eglise allait s'écrire. Il y avait un air de fête très palpable durant cette cérémonie. C'était sans aucun doute la manifestation la plus claire pour dire au pasteur qu'il était attendu et le bienvenu. Les prières qui montaient vers le Seigneur n'étaient pas des demandes de capacités de patience, d'audace, d'expérience, d'enseignement, … non, elles étaient reconnaissantes. Certains demandaient à ce que l'Eglise prenne aussi ses responsabilités vis-à-vis de lui et de sa famille afin de vivre une collaboration harmonieuse.

Avez-vous conscience de la responsabilité que cela implique d'être pasteur, du salaire bien en de ça du smic si l'on divise son salaire par les heures réelles et sans RTT, des renoncements légitimes multiples, …

Ne vous y trompez pas, il n'y a dans mon propos ni plainte, ni corporatisme, je voudrais juste vous faire prendre conscience qu'un pasteur est une bénédiction dans l'Eglise.

Depuis combien de temps n'avez-vous pas prié pour le vôtre, pour son épouse et ses enfants, pour ses responsabilités. De temps en temps, dites-lui que vous l'appréciez, demandez-lui ce que vous pouvez faire pour l'aider. Ayant été durant quelques années pasteur pour certains pasteurs, il m'est arrivé de proposer à certaines églises de lui offrir un voyage en Israël. Croyez-moi, ce fut à l'avantage de l'Eglise !

Lectures proposées : Hébreux 13:17

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères