Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II090 - Accidentés de la route

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Tous lui rendaient témoignage, étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Luc 4:22

Nous rentrions en voiture d'une visite dans la famille et on m'avait offert un poisson rouge que j'avais appelé "kiki". Malheureusement, nous avons eu un accident très grave, la voiture s'est retournée dans un ravin. Ma sœur et moi-même avons été hospitalisés dans un état grave. On nous a mis tous les deux dans la même chambre.

Ma sœur était très atteinte, installée à l'avant entre mon père qui conduisait et ma mère, le pare-brise lui a ouvert le visage.

Deux matins plus tard, elle me disait "kiki" et je lui répondais que je n'avais pas eu de nouvelles du poisson et qu'il était certainement mort, à moins que quelqu'un ne l'ai ramassé et jeté à la rivière toute proche. Mais durant un temps interminable, elle continuait "kiki, kiki, kiki" et s'est même mise à pleurer ! Une infirmière passant par là se demandait pourquoi elle pleurait ainsi.

Je lui racontai l'histoire mais celle-ci écoutant mieux ma sœur, comprit qu'en fait, elle demandait à faire "pipi".

Vu son état elle prononçait mal, j'avais moi-même vite fait d'interpréter - très mal - ses propos.

Ne sommes-nous pas ainsi quelquefois les uns avec les autres. Nous avons du mal à communiquer, à comprendre ou à nous faire comprendre !

J'aime ce passage tiré de la lecture du jour, elle exhorte à écouter et retransmettre : "Le Seigneur Dieu m’a enseigné ce que je dois dire, pour que je sache avec quels mots je soutiendrai celui qui faiblit."

Aujourd'hui sachons écouter le Seigneur et ceux qui nous entourent - sans mal interpréter leurs propos !

Lectures proposées : Esaïe 50:4

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères