Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II129 - La prière de celui qui doute

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Aussitôt le père de l'enfant s'écria: Je crois ! Viens au secours de mon incrédulité Marc 9:24

Dans un de ses livres, Os Guinness souligne que le mot latin pour douter est "dubitare", et vient d'une racine signifiant "deux".

Guinness de dire : "Croire, c'est avoir une seule pensée quand il s'agit d'accepter quelque chose comme la vérité ; ne pas croire, c'est avoir une seule pensée pour le rejeter. Par contre douter, c'est hésiter entre les deux, croire et douter à la fois c'est avoir deux pensées."

Cette distinction apparaît dans notre lecture du jour. Le père affligé du jeune garçon a dit en quelque sorte : "Seigneur, une partie de moi croit, une autre ne croit pas. Aide la partie qui ne croit pas".

Etant donné que Jésus n'a jamais récompensé l'incrédulité, son geste prouve que le cœur de cet homme était pris par des doutes plutôt que par une complète incrédulité et cela a été suffisant pour que Jésus intervienne en sa faveur.

Nous pouvons être encouragés par ce récit, toutefois nous devons aussi faire attention que nos doutes ne virent pas à l'incrédulité.

Pour ce faire, Guinness a ajouté : "Même le doute le plus dévastateur ne devient pas de l'incrédulité quand on prie car quand nous prions, nous continuons à demeurer dans la foi et ce, parce que la prière change toujours les doutes en foi et éloigne l'incrédulité. Ce qui a fait dire à quelqu'un : La foi, c'est le doute qui prie

Lectures proposées : Marc 9:14-29

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères