Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II136 - Emu de compassion

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. Marc 1:41

Mon collègue aumônier catholique à l'hôpital m'appelle : "comme tu vas aussi à la prison, est-ce que tu peux t'y rendre en urgence pour voir un homme dont l'épouse vient d'accoucher. Il faut le prévenir qu'il n'est pas certain que son bébé survive".

Bien que ce ne soit plus l'heure de rendre visite, le chef me laisse voir ce jeune papa que je n'avais jamais vu. L'homme devient blême, il est abattu, anxieux et doit se rendre à l'infirmerie pour prendre des calmants afin de gérer sa situation. Il faut dire que si celle-ci est déjà difficile quand on est libre, elle prend des proportions énormes lorsque les personnes sont incarcérées, impossible de sortir voir son épouse et le bébé, l'attente de nouvelles est interminable.

Trois jours après, nouveau coup de téléphone,… je dois aller annoncer le décès ! L'homme voit déjà sur mon visage ce que je vais lui annoncer. Je lui promets de faire mon possible pour qu'il puisse avoir une permission de sortie pour aller voir son épouse et pour la sépulture. Je lui conseille de voir le prêtre de la prison pour organiser cette dernière mais il me répond qu'il n'est pas pratiquant. "Vous m'avez accompagné durant ces jours, pourriez-vous vous en occuper" je réponds par l'affirmative.

Je m'occupe donc de voir l'assistante sociale qui lui obtient une permission de sortie, je prends contact avec les pompes funèbres d'une ville à cinquante km de là. Trois jours après, nous sommes quatre autour du petit cercueil blanc, le couple, mon épouse et moi-même. Le temps d'une petite méditation biblique, une cinquième personne nous rejoint au cimetière. Le couple nous remercie. Bien qu'incarcéré à nouveau, l'homme n'assistera pas aux cultes.

Perte de temps m'a dit un frère dans la foi, "la compassion ne compte pas le temps mais prend soin des autres" ai-je répondu.

Lectures proposées : Marc 1:40-42

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères