Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II154 - Il a si vite oublié

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Vous aviez pris un si bon départ ! Qui a brisé votre élan pour vous empêcher d’obéir à la vérité ? Galates 5:7

L'autre jour à l'office du samedi après-midi à la prison, je disais aux détenus qu'il était très facile de s'écarter du chemin de la foi. J'avais l'impression que les uns et les autres me disaient comme Pierre à Jésus "jamais je ne t'abandonnerai, je mourrai pour toi".

Je leur ai donc raconté comment j'avais rencontré dans cette même pièce un homme avec qui j'ai cheminé durant plusieurs années. Il était là pour des faits graves mais avait reçu la certitude que Dieu lui pardonnait. Quelques mois avant son jugement aux Assises, il me révélait avoir commis un autre acte dont il n'était pas poursuivi. Je l'ai encouragé à se dénoncer avant de passer au tribunal. Avec du mal, mais tout de même, il a demandé à son avocat de le visiter, il lui a raconté ce qu'il avait fait et pourquoi il se dénonçait.

Il voulait se mettre en règle et aussi dire à la victime qu'il était coupable, qu'il regrettait son acte et qu'il espérait qu'elle puisse en guérir. Il fut jugé aussi pour ce fait mais à sa grande surprise, il n'a pas été condamné plus sévèrement.

Plus tard il fut accusé d'un autre fait qu'il disait ne pas avoir commis et parce qu'il s'était dénoncé auparavent, le juge a creusé un peu plus et vu qu'il disait vrai, la plainte était fausse et avait pour but d'obtenir de l'argent. A chaque fois, il a remercié Jésus de l'avoir aidé.

Puis il a changé de prison et à la fin de sa peine, nous l'avons embauché durant plusieurs mois dans notre action sociale afin de l'aider à se reconstruite et à avoir des repères qu'il avait oubliés.

Ensuite je l'ai perdu de vue car il est parti vivre dans un autre département mais il s'est rappelé à moi dans une circonstance inattendue. C'est la police qui m'a téléphonée pour me dire qu'elle avait retrouvée la personne qui avait par deux fois cambriolé notre église… c'était lui. Il s'était blessé et avait laissé du sang !

Il avait si bien commencé à marcher avec Jésus mais il a si vite oublié tout ce qu'il avait pu vivre avec lui, toutes ses promesses et bonnes intentions se sont envolées.

Avez-vous bien commencé avec Jésus, si oui, restez-lui fidèle.

Lectures proposées : Matthieu 26:31-35

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères