Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II160 - Avez-vous une base solide

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Nous aussi, nous servirons l‘Eternel, car il est notre Dieu. Josué 24:18

Nous ne voulions pas mettre sur notre faire-part de mariage le traditionnel verset de l'époque "moi et ma maison nous servirons l'Eternel". Cherchant ici et là, nous lui avons préféré celui qui introduit cette méditation, qui certes lui ressemble mais qui illustrait mieux ce que nous voulions vivre ensemble. Ce que nous désirions, c'était un verset qui allait servir de "fil rouge" pour notre vie. D'une part nous voulions attester que l'Eternel était notre Dieu personnel, celui de notre couple puis de notre famille, d'autre part nous voulions dire que notre vie serait vouée au service du Seigneur et des hommes.

A l'époque, un ami nous a fait cette réflexion "pourquoi avez-vous mis ce verset sur votre faire part, l'histoire nous apprend que le peuple n'a pas tenu parole, ce n'est donc pas un bon exemple !"

Pour nous, ce n'était pas pour faire bien ou spirituel, c'était un engagement vis-à-vis du Seigneur et l'un vis-à-vis de l'autre, mettant les bases de ce que nous désirions vivre sous le regard et l'aide de notre Seigneur. Le peuple d'Israël n'a certes pas tenu parole mais jusqu'à présent, nous oui et nous comptons bien continuer.

Si votre mariage a déjà des années, vous rappelez-vous du socle de votre union, avez-vous réussi à tenir le cap, ou faut-il peut-être le remettre au goût du jour ? Si votre mariage est à venir, sans obligatoirement prendre un texte biblique, pourriez-vous vous fixer une base qui vous permettra d'y revenir si des difficultés venaient à surgir.

Lectures proposées : Deutéronome 5:29

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères