Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II163 - Plus fort après l'échec

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla… Actes 2:14

Il parait que des grandes entreprises américaines préfèrent embaucher comme directeurs des personnes ayant connu la faillite dans leurs propres entreprises. Ils ont une plus grande expérience que d'autres dans les raisons de leurs échecs, et savent en tirer profit. Ils ont aussi une force de caractère qui leur a donné de rebondir au lieu de s'écrouler.

Pierre a essuyé un échec fracassant, lui qui proclamait devant les autres disciples à Jésus qu'il était prêt à mourir pour lui et que rien de le ferait le renier. Mais peu de temps après, comme le souligne notre lecture, par trois fois Pierre a renié son Seigneur, son ami. Dès lors qu'il entend le coq chanter, tout d'un coup il se rappelle de ce que Jésus lui avait dit et de sa fanfaronnade puis il s'en va en "pleurant amèrement" souligne le texte. C'est l'échec total ! Comment pourra-t-il se regarder dans le miroir, quelle attitude auront les disciples à son encontre. Pierre a connu à ce moment-là une immense solitude liée au remord.

Mais après la résurrection, Jésus revient vers Pierre, lui demande s'il l'aime. Comme sa réponse est positive, Jésus lui donne la responsabilité de prendre soin des autres. Fort de cette réhabilitation, lorsque l'Esprit Saint se répandra dans la chambre haute, c'est lui, Pierre, qui se lèvera pour donner des explications et exhorter le peuple qui écoute. Son échec l'a fait grandir.

Nos échecs peuvent, doivent, nous permettre de grandir et d'évoluer. Vous aussi, levez-vous et reprenez courage.

Lectures proposées : Matthieu 26:69-75

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères