Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II167 - Musique au cimetière ?

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Nous désirons que vous connaissiez la vérité au sujet de ceux qui sont morts 1 Thessaloniciens 4:13

La presse a relaté le décès d'un chanteur français bien connu peu de temps après son concert dans la salle mythique de l'Olympia. Malade depuis plusieurs années, ce sont plusieurs anévrismes qui l'on fait basculer alors qu'il n'avait que 46 ans.

Ce qui a retenu mon attention, c'est la déclaration de son père : "Mon fils a la plus belle place au cimetière du père Lachaise, à coté d'autres musiciens…"

Sans porter de jugement sur la carrière du chanteur, ni des raisons qui ont provoquées sa disparition prématurée, je suis souvent dans l'étonnement par rapport à ce type de déclarations. C'est pour le moins un piètre sujet de réconfort. Il a beau être enterré à coté d'autres musiciens, il ne fera plus - ni lui ni ceux qui reposent à coté de lui - de musique !

Je suis conscient que l'on se raccroche à ce que l'on peut dans ces moments-là mais il m'est difficile de laisser croire que c'est la "meilleure place"

La meilleure des places, c'est d'être avec Jésus une fois que nos jours sur terre auront pris fin. Chacun de nous devrait y penser et s'y préparer de son vivant. Sur terre nous laisserons notre corps réduit en poussière mais la partie principale de notre être est appelée à habiter dans l'une des demeures que Jésus a préparé pour nous. Pour vivre dans cette demeure, il nous faut prendre conscience qu'il est le seul chemin qui nous guide vers Dieu. "Croire en Dieu" n'est pas suffisant, il nous faut aussi vivre avec lui dans l'amour dès à présent comme ses disciples l'ont aimé et suivi.

Lectures proposées : Jean 14:1-6

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères