Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II168 - Ce n'est pas une punition

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
A combien plus forte raison votre Père donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. Matthieu 7:11

J’ai été appelé à l'hôpital par les infirmières d'un service pour visiter quelqu'un qui n'allait vraiment pas bien. Il était là parce qu'il avait fait un AVC et que son coté gauche était paralysé. Après m'être présenté il m'a dit : "pasteur, pourquoi Dieu me châtie-t-il, qu'est-ce que j'ai fait ou au contraire n'ai-je pas fait qui lui déplaise tant ?"

Il n'est pas rare d'entendre ce type de réflexion, même de la part de personnes connaissant bien Jésus, ce qui était le cas.

Les personnes que nous rencontrons sont souvent très mal informées sur le caractère de Dieu, sur sa manière de vivre sa relation à l'homme, sur son amour. Quand ils sont dans les difficultés, ils pensent que c'est Dieu qui les punit !

Pour notre homme, Dieu n'était pas l'instigateur de son problème de santé, comme si c'était une punition qui lui était infligée.

Cette pensée de "punition de la part de Dieu" revient souvent dans l'esprit des gens, lors de maladie ou d'un décès prématuré par exemple où faussement on entend "Dieu a rappelé à lui…" comme si c'était lui qui avait ordonné la mort. Je ne pourrais me résoudre à dire à un détenu incarcéré pour crime que Dieu s'est servi de lui pour "rappeler à lui…"

Faisons attention à ne pas mettre sur Dieu la responsabilité de tout ce qui nous arrive.

Le Dieu créateur de la Bible est un Dieu aimant, qui tire l'humanité vers le haut, l'encourage, qui interpelle l'homme afin qu'il accepte de vivre une relation d'amitié avec lui, il le cherche pour lui faire du bien tout comme vous aussi, il vous cherche pour vous faire du bien.

Lectures proposées : Matthieu 12:9-13

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères