Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II178 - Comme des enfants

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. Matthieu 18:3

Seul tôt le matin en pleine méditation sur un banc, je pris conscience que j'avais en face de moi un jardin pour enfants, vous savez ces jeux où ils font des acrobaties pour passer d'un module à un autre, où ils montent et descendent, sont obligés de ramper, redescendent avec un toboggan … Le Seigneur s'en est servi pour me parler, me remémorant entre autre, comment se comportaient mes petits-enfants là-dessus.

Le jardin d'enfants c'est généralement un endroit de joie, joie de franchir un passage difficile, monter à la corde ou descendre sur le toboggan, de découvrir ce qu'ils peuvent faire avec de l'audace… mais c'est plus que de simples jeux, c'est un lieu d'apprentissage, d'échecs, de pleurs, de persévérance. A force d'essayer des choses de plus en plus difficiles, qu'ils ne pensaient pas être capables de faire, ils réussissent enfin après avoir échoués plusieurs fois… et avec joie et fierté, ils crient : "maman, maman, tu as vu ce que je suis capable de faire".

C'est presque le même cri de joie des disciples revenant vers Jésus dans notre lecture du jour. Jésus ne les a pas repris sur leur joie ou leur fierté, il leur a juste resitué ce qui était l'essentiel. Un dernier point, dans ce jardin les enfants ne sont pas sans cesse brimés : "fais pas ceci ou cela", liberté leur est donnée et c'est celle-ci qui leur permet de progresser.

Ai-je la joie simple de l'enfant, sa persévérance malgré les échecs, sa fierté sans fausse modestie ni présomption, la liberté dans l'église d'essayer sans me faire critiquer. Autant de leçons et plus encore… que le Seigneur me donnait ce jour-là.

Lectures proposées : Luc 10:1-17

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères