Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II181 - L'homme et le génie

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Mais si ton ennemi a faim, donne lui à manger Romains 12:20

Il y a déjà des années étant allé au cinéma, un petit dessin animé a été projeté lors d'un intermède. Celui m'a tant interpellé que je le revoie comme si c'était hier.

Un soir, un génie se présente à un homme assis devant sa case ; "je suis un génie, je viens pour exaucer un seul de tes vœux, dis-moi ce que tu désires que je fasse pour toi. Demain à l'aube je reviendrai te voir afin de connaître ton désir. Sache toutefois que je donnerai le double de ce que tu me demandes à ton voisin"

L'homme passe une nuit blanche, cherche ce qu'il pourrait bien demander, on peut voir de quoi il rêve : une femme, du bétail, des terres,… mais à chaque fois il dit "non ce n'est pas possible, mon voisin aura le double !"

L'aurore se lève, le génie arrive et se poste devant l'homme et lui dit solennellement : "alors, quel vœu puis-je exaucer pour toi, as-tu trouvé ?" Et celui-ci de répondre joyeusement "oui j'ai trouvé ce que je désire que tu fasses, crève-moi un œil !"

Tout cela pour que son voisin, non seulement n'ait pas le double de biens que lui mais qu'au contraire, il perde complètement la vue.

Quels sont vos rapports avec vos voisins, vos collègues de travail, certains membres de votre famille,… seriez-vous comme cet homme, qui non seulement ne veut pas que son semblable puisse avoir plus que lui mais moins que lui. Etes-vous dans la rivalité, voire le ressentiment.

La lecture et notre verset du jour nous montrent la voie par excellence, aimer même ceux qui pourraient être nos ennemis.

Lectures proposées : Matthieu 5:38-48

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères