Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II183 - N'inter-changeons pas nos chaussures

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. 1 Corinthiens 12:7

Nous étions dans une rencontre pour pasteur, c'était une missionnaire américaine œuvrant au Mozambique qui nous exhortait ce matin-là. Elle nous racontait qu'elle avait du intervenir aussi dans une grande rencontre de pasteurs dans son pays. Avant elle, des théologiens s'étaient succédés, ils avaient apporté leur message avec beaucoup de connaissances bibliques, elle en était impressionné au point qu'elle ne se sentait pas à la hauteur, elle ne se sentait même pas très bien. Comme c'était bientôt à son tour, elle voulait se rendre sur un stand de librairie afin de prendre quelques versets pour étayer un peu plus ce qu'elle voulait partager mais elle fut stoppée par l'Esprit au point qu'elle dut s'assoir durant un moment avant d'être obligée de monter sur l'estrade pour apporter son exhortation.

A la fin de sa prédication, quelle ne fut pas sa surprise de voir les centaines de personnes se lever et l'applaudir, y compris les théologiens en question.

'J'ai appris une grande leçon ce jour-là dit-elle, le Seigneur m'a fait comprendre que nos chaussures n'étaient pas interchangeables. Le Seigneur nous donne des dons et nous n'avons pas à copier ceux qui semblent être plus à la hauteur que nous".

Là-dessus, elle appelle un pasteur à monter sur l'estrade et demande à échanger leurs chaussures. Elle enfile ses gros rangers et commence péniblement à marcher. Quand au pasteur, il ne put même pas mettre les chaussures de l'oratrice et marcher.

Belle démonstration que nos dons ne sont pas interchangeables et qu'il ne sert à rien de vouloir être comme l'autre.

Lectures proposées : 1 Corinthiens 12:7-11

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères