Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II208 - La cuisson du sucre

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres 1 Corinthiens 12:14

Ayant été pâtissier durant une dizaine d'année, j'ai été employé par plusieurs confiseurs. Peu de personnes ont connaissance qu'avant de devenir caramel, le sucre bouillant vit des étapes de cuisson différentes. Sans rentrer dans le trop technique, ces étapes sont : le filet, le tiré, le boulet, le cassé puis vient le caramel, chaque degré à sa fonction particulière. Avec l'un on peut faire des meringues, notre gâteau de mariage était surplombé de deux colombes en sucre soufflé, mais on en fait aussi de magnifiques roses en sucre tiré, pour le nougat il faut encore attendre le boulet et pour une pièce de choux montés, il faut du sucre cassé afin que ce soit solide mais qui ne soit pas encore du caramel qui devient trop amer.

Certains professionnels prennent un thermomètre pour vérifier la cuisson, j'ai personnellement appris à prendre du sucre bouillant avec les doigts avant et après les avoir trempé dans de l'eau froide afin de voir quelle en était l'état de la cuisson. A ne surtout pas improviser.

Nous aussi, bien que tous chrétiens, nous avons des fonctions différentes, qui d'ailleurs peuvent être évolutives avec le temps, selon notre maturité spirituelle d'une part et surtout selon la fonction pour laquelle, Christ notre chef désire nous voir servir.

Tout comme le sucre, il nous prend dans ses doigts agiles, nous malaxe quelquefois afin de voir où nous en sommes.

Laissons-lui le choix de faire ce qu'il veut avec nous, que nous soyons cachés comme dans une meringue, sous les traits d'une colombe, d'une rose ou d'un ruban, ou participant à une fonction d'assemblage solide afin de faire tenir majestueusement l'ensemble. L'important n'est-il pas qu'il se serve de chacun de nous et qu'il veille à ce que nous soyons à la meilleure place qui soit pour nous.

Lectures proposées : 1 Corinthiens 12:1-27

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères