Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II220 - Crème solaire indésirable

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Mon Dieu est pour moi un rocher où je suis à l'abri du danger Psaumes 18:2

L'autre jour nous avions une équipe de jeunes venus pour témoigner dans la ville. En de pareilles occasions, nous laissons un de ces jeunes prêcher le dimanche. C'est Jared, jeune américain de 24 ans qui a été désigné.

Il a commencé à nous dire combien il avait été agacé, voire en colère contre sa mère lorsqu'il était enfant car avant d'avoir le droit d'aller dans la piscine, elle lui mettait plein de crème solaire. Celle-ci collait, n'était pas agréable à étaler, ne sentait pas toujours très bon. De plus, il supportait mal le fait de devoir rester durant un quart d'heure ainsi afin que la crème pénètre avant de pouvoir rentrer dans l'eau, alors que les autres enfants y sautaient joyeusement. En étant enfant, c'était presque de la torture !

Puis il a fait le parallèle avec la parole de Dieu et plus particulièrement avec tous les commandements "tu ne feras pas ceci, ni cela" tout aussi contraignant et frustrant. "Mais pourquoi je ne peux pas m'amuser comme les autres, sortir en discothèque, boire, fumer, regarder de la pornographie,… c'est embêtant toutes ces lois de Dieu" disait-il encore.

Enfin il nous a avoué qu'ayant les chevaux roux, sa peau était très sensible au soleil : "je ne suis pas certain que vous puissiez comprendre comment j'ai attrapé des coups de soleil très vite, qui étaient parfois graves et faisaient toujours mal. J'ai compris que ma mère en me mettant la crème, ne voulait pas m'embêter mais me protéger parce qu'elle m'aimait. Ainsi en est-il avec les lois de Dieu qui elles aussi sont données pour nous protéger." Rien à redire sinon que notre Dieu d'amour veut nous, te protéger !

Lectures proposées : Psaumes 18

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères