Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II239 - Osez vous approcher, le toucher.

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Tout le monde cherchait à le toucher, parce qu’une puissance sortait de lui et guérissait tous les malades. Luc 6:19

La foule se presse, crie, bouscule, pousse, chacun veut s’approcher le plus près possible de Jésus. Il fait tellement de miracles qu’on veut voir.

- Eh ! Poussez pas derrière, j’étais là avant !.

Chacun joue des coudes… Au milieu de cette foule, une petite femme qui se cache le visage essaie de se frayer un chemin. Elle a peur : elle est impure !

Cela fait douze ans qu’elle a une perte de sang. Elle ne devrait toucher personne selon la loi, rester cloitrée. C’est plus une vie. Elle a vu tous les meilleurs médecins, dépensé tout son argent mais personne n’a pu la guérir.

Elle a entendu que Jésus passait par là, elle veut s’approcher de lui, juste toucher son vêtement…

- Eh toi ! Femme ! Ne pousse pas ! dit quelqu’un.

- Seigneur pourvu que personne ne me reconnaisse ! se dit-elle.

Elle réussit à gagner quelques places, elle le voit, se faufile encore tant bien que mal… elle tend le bras, et enfin du bout des doigts elle touche le vêtement de Jésus… OH ! Elle sent que quelque chose s’est passé dans son corps. Mais immédiatement Jésus se retourne :

- Qui m’a touché ?

- Maître la foule te presse de toutes parts, dit Pierre.

- Oui mais quelqu’un m’a touché, j’ai senti une force sortir de moi.

La femme a peur : ils vont tous savoir, mais en même temps elle sait qu’elle a été guérie dès l’instant ou elle a touché son vêtement, et toute tremblante se jette aux pieds de Jésus et avoue. Elle lui raconte son histoire. Alors il la regarde et lui dit : « Ma fille, ta foi t’a sauvée, va en paix ! »

Imaginez sa joie. Elle est toute heureuse, guérie, purifiée, elle retrouve sa dignité, elle va pouvoir reprendre une vie sociale normale.

Peut-être que vous êtes comme cette femme, vous vous sentez impur(e) indigne, vous avez peur du jugement des autres, vous êtes dans la crainte.

Il y a 3 attitudes de Jésus dans ce texte que je veux vous laisser :

- Jésus se laisse toucher et il est sensible.

- Il porte sur vous un regard favorable.

- Il vous appelle : mon fils, ma fille !

Lectures proposées : Matthieu 9:20-22

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères