Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II241 - Miel de guêpes

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Comme une mère qui console son enfant, moi aussi, je vous consolerai Esaïe 66:13

Alors que nous avions six ou sept ans, avec une de mes sœurs et un voisin, jouant dans les champs nous avons vu des guêpes sortir d'un trou de terre. Il nous est venu l'idée farfelue de vouloir les déloger puis creuser pour en sortir du miel ! Le jeu était vraiment dangereux pourtant, nous nous étions parés de sacs en plastique qui nous couvraient la tête, au point de suffoquer, ainsi que sur les bras. Nous nous étions armés de petites branches d'arbres assez maniables et nous avons compté jusqu'à trois avant de frapper le sol et les guêpes qui en sortaient. Par milliers elles sont sorties pour se défendre et nous combattre au point que nous avons du battre en retraite. Nous étions piqués de partout, impossible d'ailleurs de compter les impacts, j'en avais même sous la plante des pieds et nos visages ressemblaient à Elephantman. Ma mère n'était pas là quant à mon père, il était dans le garage en train de réparer une voiture, nous sommes venus crier notre détresse et notre douleur. Pour seule réponse nous nous sommes fait gronder avec un "fichez-moi la paix je travaille, vous n'aviez pas à les embêter c'est bien fait pour vous, allez ouste !"

Outre le fait que les guêpes ne donnaient pas de miel et que ce n'était pas ainsi que le miel se récoltait, j'ai appris plusieurs choses qui me servent encore aujourd'hui : c'est souvent à travers d'expériences personnelles de vie que nous retenons certaines leçons ; qu'il y a dans le cœur de l'homme des projets fous qui sont voués à l'échec dès le départ ; plus tard j'ai aussi appris que Dieu le Père était bien loin de l'image de mon père terrestre, Il était plutôt comme une maman qui console et qui soigne avec amour et tendresse.

Lectures proposées : Esaïe 66:8-14

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères