Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II252 - Se réconcilier avec ce que l’on est devenu !

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Le roi David était vieux, avancé en âge 1 Rois 1:1

Suite à plusieurs hospitalisations de mon beau-père qui habitait à plus de cent km, avec mon épouse nous avons décidé de déménager mes beaux-parents chez nous. Mon beau-père n'y était pas favorable, nous avons "profité" d'une Xème hospitalisation pour ce faire. C'était au début des années 2000. La santé de mon beau-père s'est détériorée petit à petit pour se retrouver dans un fauteuil roulant puis sur un lit médicalisé. Comme il était chrétien, nous avons mainte fois crié au Seigneur pour qu'il bénéficie d'une guérison ou au moins un mieux-être mais son état se dégradait inexorablement.

Tout en trouvant cela normal, puisqu'on ne rajeunit pas avec l'âge, ce n'était pas facile pour lui qui avait été un solide gaillard. Il ne supportait pas le fait de devoir être pris en charge, allant jusqu'à culpabiliser quelquefois du fait que nous nous occupions de lui et qu'ainsi, nous devenions moins disponibles pour le ministère pastoral. Il est parti pour la patrie céleste une dizaine d'année après.

J'ai lu un article qui spécifiait : "Ce qui nous rend souvent la vie difficile, ce sont les pensées négatives qui nous traversent lorsqu’on est souffrant ou gravement malade, le plus dur est de se réconcilier avec ce que l’on est devenu!". J'ai trouvé cette phrase vraiment pleine de bon sens.

Elle suggère une prise de décision importante qui consiste à accepter l'état de dégradation physique dans lequel on est ou vers lequel on va, et non à subir celle-ci. Je vous le concède, ce n'est pas facile à vivre mais c'est le chemin qui donne la sérénité et la paix.

Lectures proposées : Esaïe 46:3-4

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères