Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II260 - Râles-tu après avoir demandé ?

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Pourquoi m'imposes–tu le fardeau de diriger tout ce peuple ? Nombres 11:12

Ayant découvert l'amour de Jésus à l'adolescence, j'ai de suite eu "envie de servir Dieu" sans avoir une idée précise. Je n'envisageais pas d'être pasteur par contre missionnaire en Afrique oui, impacté par le récit de certains.

Le service militaire terminé, voulant me préparer je suis allé dans deux écoles bibliques et comme soutien dans une maison d'accueil pour marginaux mais ce fut trois échecs ! Dès lors, je n'avais plus, ni projet ni illusion. Je n'étais peut-être pas appelé à un ministère particulier, j'envisageais alors de servir en donnant un coup de main dans les travaux ici et là dans des églises tout en annonçant l'évangile. Le Seigneur réorienta ma vie en m'envoyant dans une vie communautaire qui fut finalement la meilleure formation pour moi. C'est durant ce temps que pointa petit à petit dans mon cœur la conviction de devenir "missionnaire dans mon pays".

Moïse n'avait pas demandé "officiellement" à être serviteur, il s'en est même défendu au buisson mais le Seigneur connaissait le fond de son cœur alors qu'il était encore en Egypte avant de devoir s'enfuir. Dieu lui avait mis à cœur de délivrer son peuple, le voilà en position et… râlant après lui maintenant !

Des années après, pasteur d'assemblées, il m'est arrivé de râler après le Seigneur pour les charges qui m'incombaient, ou à cause de chrétiens qui étaient difficiles,…

"Ne m'as-tu pas demandé, secrètement puis ouvertement que je me serve de toi, de faire de toi un serviteur… pourquoi râles-tu maintenant ?".

Peut-être avais-tu à cœur un service dans l'église, tu le vis mais des circonstances te font aussi râler ! Continue, persévère, le Seigneur est toujours là.

Lectures proposées : Nombres 11:9-23

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères