Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II302 - Le facteur ne sonnait jamais

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Celui qui néglige sa besogne et celui qui la gâche sont de la même famille. Proverbes 18:9

Un postier britannique a été renvoyé par la Royal Mail après que plus de 130 000 articles non délivrés à leurs destinataires eurent été retrouvés à son domicile. Le postier indélicat a été interpellé en mai et libéré sous caution en attendant les résultats d'une enquête. L'homme travaillait dans un centre de tri dans le centre de l'Angleterre. Des inspecteurs des postes britanniques ont découvert 17 000 lettres et colis dans sa maison, ainsi que 116 000 publications diverses jamais distribués à leurs destinataires. "Une importante quantité d'objets a été récupérée dans une propriété de la région et est en cours d'acheminement vers leurs destinataires avec un mot d'excuses", a déclaré une porte-parole de Royal Mail.

Qu'a gagné ce postier ? A coup sûr le licenciement, probablement un passage devant la justice, la honte devant sa famille et ses amis pour ne pas avoir fait son travail correctement, c'est le moins que l'on puisse dire !

Et nous, qu’en est-il de notre comportement au travail, sommes-nous une personne de confiance, le travail que l'on nous confie est-il fait consciencieusement.

Dans notre lecture du jour, il nous est dit que le travail est aussi un don de Dieu. Même si votre emploi n'est pas ce que vous auriez souhaité, il peut être source d'épanouissement selon l'état d'esprit avec lequel vous le faites et procure de quoi vivre dans la dignité.

Lectures proposées : Ecclésiaste 2:24

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères