Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II308 - Nettoyage obligatoire

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ. Matthieu 13:44

Lorsque l'on voit des archéologues restaurer des objets trouvés et sortis de plusieurs mètres de terre, ils le font avec minutie et enlèvent la terre délicatement avec un pinceau afin de trouver au plus prés l'objet d'antan. C'est vrai aussi pour les pièces de monnaie. Une fois nettoyées, il leur faut quelque fois passer par un bain de produit qui soit assez corrosif pour atteindre les pièces mais pas de trop afin de ne pas détruire celles-ci.

Chacun de nous sommes comme ces pièces, ou ce trésor dont parle notre verset du jour. L'homme vend tout ce qu'il a afin de l'acquérir tout comme Dieu a donné tout ce qu'il possédait, son fils Jésus, afin de nous racheter, de nous avoir pour lui.

Une fois dans ses mains, ce trésor avait certainement besoin de nettoyage et nous, nous avons besoin de restauration, parfois en profondeur, jusqu'à ce que nous soyons dépouillés de nos scories, nos péchés, nos mauvais penchants, de nos fausses conceptions,… autant de choses qui cachent notre beauté intérieure et la valeur de notre personnalité.

Jésus le fait, il nous nettoie par son sang, par son pardon, son action dans nos vies produit aussi notre pardon vis-à-vis des autres et au fur et à mesure, tout comme les pièces de monnaie montrent effigies et inscriptions, notre vie montre le Christ vivant en nous.

Laissez-vous prendre par le chercheur de trésor puis laissez-vous nettoyer.

Lectures proposées : 1 Jean 1:7, 1 Jean 3:2-3

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères