Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II327 - Des larmes suivies de reconnaissance

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Chaque matin, sa bonté et son amour sont tout neufs. Lamentations 3:23

J'apprécie le verset du jour dans cette traduction dite "Parole de vie". Pourtant cette parole sort du livre "Lamentations", c'est dire que le prophète Jérémie n'a pas vécu dans la facilité.

D'ailleurs tout le début du chapitre est une complainte, il se plaint comme nous le faisons nous-mêmes, il voit tout en noir. Il raconte ce qu'il vit à l'intérieur de lui tout comme les provocations extérieures au point qu'il déclare "j'ai oublié ce qu'était le bonheur" et pense que même ce Dieu qu'il sert semble ne pas répondre à ses prières !

Après avoir répandu son cœur et peut-être versé toutes les larmes possibles jusqu'à en être exténué, il n'a plus rien d'autre à faire que de se remémorer le passé et c'est là que tout d'un coup il reprend courage. Il s'est certainement dit : "mais là, puis là, puis encore là, j'étais dans le même état et il est venu à mon secours".

Le fait de se remémorer ses bienfaits lui donne un rayon de soleil qui illumine et réchauffe sa vie. Il atteste d'un seul coup, en séchant peut-être une dernière larme : "Chaque jour son amour se renouvelle". Le "chaque jour", c'est comme quand Dieu donnait aux hébreux la manne dans le désert, il ne servait à rien de faire des provisions car celles-ci périssaient. Dans sa pédagogie, Dieu désire nous témoigner, jour après jour, son amour, sa bonté, et pourvoir à nos besoins les plus terre à terre.

De celui qui était là entrain de se plaindre et de pleurer, le voilà maintenant qu'il exhorte ceux qui le lisent à espérer !

Entendez-le vous dire "Le Seigneur est bon pour celui qui met sa confiance en lui, pour celui qui le cherche".

Lectures proposées : Lamentations 3:21-26

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères