Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II336 - Dieu fait ce qu'il dit ! (7/7)

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. Ezéchiel 37:11

Nous pensons quelquefois à tort que c'est uniquement Jésus qui employait des paraboles mais Dieu le Père les utilisait aussi.

Dieu montre au prophète une vision sous forme de parabole de ce que sera l'avenir du peuple qui sera comme mort. Ce qui fut le cas des siècles plus tard, la nation d'Israël étant détruite en l'an 72 de notre ère par les romains. Dés lors les israélites seront dispersés sur la surface de la terre, comme morts, aussi secs et avec aussi peu d'espoir que la nation puisse revivre que ne l'étaient ses ossements. D'ailleurs, les israélites ne se trompaient pas, Dieu leur fait dire : "Nous sommes comme des ossements desséchés, notre espoir est mort, il n'y a plus rien à faire"

Mais c'était sans compter de ce que Dieu avait décidé, il avait annoncé à cette nation sa dispersion mais aussi sa résurrection. Qui aurait cru qu'une nation morte depuis 19 siècles puisse revivre, retrouver sa terre natale, sa langue,…

En mai 1948, en un seul jour, la création d'Israël est proclamée et son indépendance soulignée, ce après le douloureux épisode de la Shoa, 'douleurs de l'enfantement' dont parle notre verset du jour. Il l'avait dit "je vous fais remonter de vos tombes, ô mon peuple, et je vous fais revenir sur le territoire d’Israël… je parle et je fais ce que je dis. Je l’affirme, moi, le Seigneur Dieu " et il l'a fait !

Si Dieu peut faire une chose aussi invraisemblable pour une nation, ne peut-il pas aussi agir dans nos vies, dans notre famille, dans notre assemblée. Notre Dieu est un Dieu d'espérance.

Lectures proposées : Esaïe 66:8

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères