Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

II349 - La douche et la prière

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Quand on regarde à lui, on resplendit de joie Psaumes 34:5

Lorsque mon dernier fils était encore à la maison, il restait quelquefois sous la douche des moments qui me paraissaient interminables. Un jour, j'ai même coupé l'eau alors qu'elle coulait depuis plus de quinze minutes. Dans la discussion qui a suivi, je lui parlais d'économies d'eau, de gaz là où lui me répondait que ça lui faisait tellement de bien, ça le détendait, c'était tellement agréable de sentir l'eau tiède sur sa tête, sa nuque, son corps.

Il voyait dans la douche un moyen de relaxation et de bien-être là où moi je ne voyais que le but de se laver, plus rapidement et plus économiquement qu'un bain.

Suite à cet échange, j'ai essayé de voir ce qu'il pouvait ressentir lors de mes douches suivantes. J'ai découvert qu'il avait raison, on pouvait aussi prendre une douche pour se relaxer et se faire du bien.

Comme je vais souvent dans la nature pour prier en marchant, j'y repensais au début de ma marche et d'un coup j'ai fait le rapprochement avec ces temps que je passais avec Jésus. Le fait de venir vers lui ainsi par la prière me relaxait, me détendait, je pensais à Lui mais plus à certains problèmes à résoudre. Je me suis dit que j'étais aussi serein, dans la joie même de vivre en union avec mon Seigneur, ça fait tellement de bien, c'est si agréable que l'on a envie de vivre cela tous les jours.

Si comme mon fils, vous restez des temps interminables sous la douche pour vous relaxer et vous faire du bien, essayez aussi la prière, si si vous verrez, c'est aussi relaxant, moins cher et ça vous remplit en plus de joie.

Lectures proposées : Psaumes 34:4-8

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères